Une affaire de chèques sans provision oppose le lead vocal du Djolof Band, Viviane Chidid et la structure d’évènementiel « More Humain » dirigée par M. Mo Sow. Pour servir un spectacle en sons et lumières aux populations de Dakar, la mairie de Dakar avait loué les services de « More Humain » pour l’organisation de ce spectacle. Cette structure avait alors contacté Viviane Chidid, par le biais de son manager, Djidiack Faye, pour une prestation de Vivi à la place de l’Obélisque le 31 décembre 2013 moyennant un cachet de 4 millions de F Cfa. Mais à l’arrivée l’affaire tourne à une histoire de chèques impayés. Le manager de Viviane a décidé alors de porter plainte contre la structure « Mor Humain ».

Djidiack Faye joint au téléphone par iGFM, revient sur l’affaire : «On a discuté jusqu’à 4 millions, il devait me donner 50% à la signature. Mais il ne l’a pas fait. Il m’a dit qu’il allait le faire par virement, j’ai accepté. Je suis resté deux jours, trois jours sans nouvelles de lui (M. Mo Sow). Je l’appelle, il me fait savoir qu’il allait me virer la totalité de l’argent» explique-t-il. Avant de poursuivre : «Je devais payer les musiciens avec cet argent. Jusqu’ à la veille, il n’y avait rien. Le virement n’était pas positionné. Je lui ai fait savoir que nous n’allons pas jouer. Il me supplie de venir et s’est engagé à me payer 2 millions F Cfa juste après la balance et le reste (2 millions) après le spectacle. Quand je suis venu, il m’a remis un chèque. Je lui ai dit qu’il ne devait pas me payer par chèque, mais en espèces. Il m’a fait comprendre qu’il n’avait pas d’argent. J’ai accepté. Mais quand j’ai déposé le chèque, on me l’a retourné, parce qu’il n’y avait pas de provision. Je l’ai contacté, il m’a demandé d’attendre que la mairie lui fasse un virement. Après, il m’a donné rendez-vous à la mairie. Sur place, il me dit que c’est ok et que la secrétaire a confirmé le paiement » peste Djidjack. Las d’attendre son argent, informe-t-il : «J’ai porté plainte à la Section de recherches de la gendarmerie».

Joint également au téléphone par la rédaction d’iGFM, Mo Sow confirme l’information. Il donne sa version : «On n’ pas honoré nos engagements parce que la mairie ne nous a pas payé. Nous sommes en phase de porter plainte. Le maire est au courant de tout ce qui s’est passé avec la mairie. Parce que nous avons des honoraires qui s’élèvent à la somme de 17 millions de F Cfa que la mairie de Dakar devait nous verser pour qu’on puisse payer nos artistes. Et à ce jour, il n’y a pas de versement. On est en train de voir comment les payer le plus rapidement possible. Et si la mairie ne paie pas, nous allons aussi porter plainte contre elle. Nous sommes une petite société. Nous n’allons pas payer à la place de la mairie» se désole M. Sow. iGFM reviendra sur cette affaire en vous livrant la version de la mairie.

iGFM

Comments

comments

Loading...