Barack Obama, Salman bin Abdul Aziz

POLEMIQUE – Michelle Obama est apparue cheveux au vent mardi en Arabie Saoudite, à rebours de la loi qui oblige les femmes à sortir voilées dans ce royaume ultra-conservateur qui applique une vision rigoriste de l’islam.

Militantisme discret ou simple faux pas ? Aux côtés de son époux, Michelle Obama a fait un passage remarqué mardi en Arabie Saoudite ou le couple présidentiel est venu présenter ses condoléances après la mort du roi Abdallah. Et pour cause : la First Lady est apparue cheveux aux vents dans le royaume ultra-conservateur sunnite, où la loi impose le port du voile.

Un dress code apparemment gênant pour les dirigeants saoudiens qui ont défilé devant Barack Obama. Si ce dernier s’est exclamé à plusieurs reprises “C’est bon de vous voir”, difficile de ne pas être interpellé par l’attitude de ses hôtes : un défilé d’officiels qui, après avoir salué le président américain, ignorent pour la plupart son épouse.

Trois hommes décapités mardi

Certes, les femmes étrangères – et en particulier les compagnes d’officiels – ne sont pas obligées de se voiler. Mais la plupart d’entre elles franchissent le pas, en général par courtoisie. Pour preuve, la visite voilée de Michelle Obama en Indonésie, en 2010. La même année, la chancelière allemande Angela Merkel s’était d’ailleurs rendue en Arabie Saoudite, sans voile.

Des visites qui passent mal dans ce royaume ultra-conservateur appliquant une vision rigoriste de l’islam. Viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont ainsi passibles de la peine capitale en Arabie saoudite. Et la visite du président des Etats-Unis n’y change rien : deux Saoudiens et un Pakistanais, condamnés à mort dans trois affaires distinctes de trafic de drogues et d’inceste, ont été décapités mardi, selon le ministère de l’Intérieur.

Africpost via metronews

Comments

comments

Loading...