ahmed

IRVING, Texas – Aucune accusation criminelle ne sera déposée contre un adolescent musulman vivant dans le nord du Texas qui a été arrêté par les forces de l’ordre après que l’un de ses enseignants l’eut soupçonné d’avoir apporté en classe une bombe artisanale ayant l’apparence d’une horloge, ont annoncé les autorités, mercredi.

Ahmed Mohamed ne sera pas accusé d’avoir eu en sa possession un faux engin explosif parce qu’il n’existe aucune preuve que le garçon de 14 ans ait eu l’intention de semer la panique à l’école secondaire MacArthur, a indiqué Larry Boyd, le chef de la police d’Irving, en banlieue de Dallas.

La famille d’Ahmed a révélé que le jeune homme avait été suspendu pour trois jours après avoir fièrement exhibé l’horloge qu’il avait fabriquée devant les autres élèves. Le père a laissé entendre que la réaction démesurée des autorités était liée au nom et à la religion de son fils.

En entrevue avec le journal «Dallas Morning News», Mohamed Elhassan Mohamed a affirmé que le seul objectif d’Ahmed, qui a passé une vingtaine de minutes à assembler l’horloge dimanche soir, était d’inventer des choses utiles pour l’humanité et qu’il avait été maltraité en raison de son nom et des attentats du 11 septembre 2001.

M. Boyd a soutenu, mercredi, que l’horloge fabriquée par le garçon semblait «suspecte».

La porte-parole du district scolaire, Lesley Weaver, a refusé, mercredi de confirmer la suspension d’Ahmed, évoquant les lois qui protègent le droit à la vie privée. Elle a toutefois assuré que la direction avait agi par souci de protéger ses élèves et non en raison de la religion du jeune inventeur.

Lundi, Ahmed avait montré l’horloge à son professeur de technologie puis à un autre enseignant après que l’appareil, qui se trouvait dans son sac à dos, eut émis un signal sonore durant un cours.

Selon le «Dallas Morning News», ce deuxième enseignant a dit à l’élève que l’objet ressemblait à une bombe.

Ahmed a plus tard été retiré de la classe afin d’être questionné par le directeur de l’école et des agents de la police d’Irving. Il a ensuite été menotté et escorté hors de l’établissement.

Mercredi, le président Barack Obama a invité le jeune homme à la Maison-Blanche, écrivant sur Twitter que son horloge avait l’air «cool» et que plus d’adolescents devraient faire comme lui et aimer les sciences parce que c’est ce qui avait fait le succès des États-Unis.

985fm.ca

Comments

comments

Loading...