Nouvelles technologies pour Apple

Apple a annoncé en grande pompe le lancement de sa montre Apple Watch, le dernier né dans le marché effervescent et émergent des montres intelligentes. Mais est-ce que les montres intelligentes — actuellement offertes sur le marché — répondent à des besoins particuliers des consommateurs?

Montres connectées : Le « Quantified Self » et des alertes
Les montres intelligentes ou connectées permettent, à part donner l’heure, de recevoir des alertes sur les textos, courriels reçus ou appels téléphoniques entrants ou manqués. Ce qui n’oblige pas l’utilisateur à sortir son téléphone intelligent de sa poche ou de son sac.

Elles jouent également le rôle d’un « Quantified Self » : elles mesurent diverses activités et états du corps de l’utilisateur, notamment son rythme cardiaque, le nombre de calories dépensées, le taux de glycémie ou le nombre de pas effectués durant une journée. Elles peuvent aussi reconnaitre la voix de l’utilisateur et l’aider à contrôler l’écoute de la musique ou à se géolocaliser.

Les joueurs importants : Pebble, Galaxy Gear (Samsung), Android Wear (Google), SmartWatch (Sony) et récemment Apple Watch essayent de se différencier en présentant différemment ces principales fonctionnalités.

Une utilité qui reste à prouver
Plusieurs caractéristiques et services de ces montres — dans leur état actuel — soulèvent toutefois des questions sur leur pertinence et leur utilité :

Esclave aux téléphones intelligents ou tablettes : Pour finaliser une tâche (mesurer le nombre de calories brulées par exemple), captée par la montre, il faut faire appel à un téléphone intelligent, une tablette ou un autre appareil mobile intelligent.

Payer pour des services presque gratuits : débourser 299 $ et plus (auquel, il faut ajouter les frais d’abonnement à un service de donnés) pour des tâches qui peuvent être réalisées par des appareils intelligents mobiles, notamment un téléphone doté d’applications mobiles gratuites ou coûtant quelques dollars.

Faible autonomie de la batterie : La durée moyenne d’autonomie des batteries ne dépasse pas une journée. Il faut donc toujours la recharger pour être à l’heure!

Utilisation ardue : La facilité de l’utilisation des montres connectées a été sacrifiée au profit d’un design contemporain jumelé aux gadgets techno. Apple a toutefois pallié, avec sa montre Apple Watch, à cette faiblesse en présentant une montre moins « geek » et plus intuitive dans sa manipulation. C’est le fruit du travail des ex-designers Tag Heuer, Yves Saint-Laurent, Burberry embauchés par Apple.

Votre santé nous tient à cœur, vos données personnelles aussi!

Les producteurs des montres connectées, notamment Apple avec sa Apple Watch, promettent, aux porteurs un meilleur suivi de leur état de santé. Apple Watch est dotée d’une dizaine de capteurs à cet effet. Les données recueillies par ces derniers peuvent être partagées notamment avec le médecin de l’utilisateur. Même si Tim Cook, le patron d’Apple, assure que ce partage se fera avec le consentement des utilisateurs, ces données sensibles et privées seront — au bout du compte — sur les serveurs de la compagnie californienne. Elle peut exploiter cette mine précieuse d’informations pour vendre d’autres produits, probablement un portefeuille connecté ou la fontaine de jouvence!

Selon un sondage récent réalisé par la firme de recherche CCS insight auprès des consommateurs américains, chinois, brésiliens et britanniques, seulement 8 % d’entre eux possèdent une montre intelligente.

Source: rcinet.ca

Comments

comments

Loading...