cedeaoDans son discours lors de la 49 session ordinaire de la CEDEAO, le chef de l’Etat Macky Sall a souligné, samedi à Dakar, la nécessité de résoudre l’équation que pose, selon lui, la pluralité de monnaies au sein de la CEDEAO, un espace dont la vocation est pourtant de se constituer en marché commun.

‘’Il est tout aussi nécessaire de résoudre l’équation que pose la pluralité de monnaies dans un espace dont la vocation est de se constituer en marché commun’’ a-t-il insisté. Le chef de l’Etat sénégalais s’exprimait à l’ouverture de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la 49e session ordinaire de la CEDEAO, qui se tient à l’hôtel King Fahd Palace de Dakar. Il a rappelé “l’importance que revêt le chantier devant mener à la création de l’Institut monétaire et de la Banque centrale de la CEDEAO, dans la perspective du lancement de la monnaie unique en 2020’’.

Tous les chefs d’Etat de la CEDEAO, à l’exception de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Nigeria et du Togo, sont présents à Dakar pour la 49e session ordinaire de cette organisation, qui s’ouvre ce samedi dans la capitale sénégalaise. 

La fin de la 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao a été marquée par la fin de la présidence de Macky Sall, président en exercice depuis un an. Le nom de son successeur a été dévoilé ce samedi 4 juin dans la soirée. Il s’agit d’Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia.

Boudal Ndiath depuis Dakar

 

Comments

comments