maa-2704332-jpeg_2343252

A Malabo, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine devraient harmoniser la position du continent.

Par MALICK DIAWARA

Le Sommet afro-américain se tiendra fin août à Washington. Pour le chef de l’Etat mauritanien et président en exercice de l’Union africaine (UA), Mohamed Ould Abdel Aziz, “les attentes par rapport à cette rencontre sont énormes”. Aussi, la prochaine réunion des chefs d’Etat et de gouvernement devrait dégager les différentes pistes et harmoniser les positions par rapport à celle-ci. “Nous aspirons à une coopération mutuellement avantageuse, qui permette le décollage de notre continent, qui dispose de nombreux atouts, mais reste confronté à plusieurs difficultés”, a-t-il ajouté. Et de poursuivre : “Nous sommes favorables à un partenariat visant la consolidation de la sécurité, le renforcement de la démocratie, de l’Etat de droit et ayant pour finalité, le décollage économique”.

La sécurité alimentaire au coeur des débats

Tout à fait dans la droite ligne du prochain Sommet de l’UA qui aura pour thème “L’agriculture et la sécurité alimentaire” et ce, dans un contexte continental marqué globalement par le déficit pluviométrique et une menace constante de l’insécurité alimentaire dans plusieurs sous-régions à l’image du Sahel.

Pour rappel, le Sommet afro-américain, prévu les 6 et 7 août 2014, réunira le président Barak Obama et 47 dirigeants africains, avec une importante dimension stratégique pour un continent riche en matières premières qui affiche un fort taux de croissance, mais qui éprouve d’énormes difficultés à transformer et diversifier son économie pour aller vers l’émergence.

Africpost via lepoint

Comments

comments