5109362-7624031

Dakar, 15 août 2014 (AFP) – Un étudiant a été tué à Dakar et plusieurs autres ont été blessés lors d’une manifestation pour le paiement des bourses réprimée par la police, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

“Un étudiant a succombé à ses blessures” reçues lors des heurts jeudi avec des policiers à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la plus grande du Sénégal, a affirmé à la presse le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Mary Tew Niane.

L’étudiant était inscrit en faculté des sciences.

“Plusieurs étudiants et des policiers ont également été blessés et admis dans des services d’urgences” de Dakar à la suite de ces affrontements, a ajouté le ministre.

Il a indiqué que “le procureur de la République prendra les décisions idoines pour toute la lumière” sur ces incidents survenus lors d’une manifestation d’étudiants réclamant le paiement de leurs bourses.

Un étudiant qui dit être témoin des incidents a affirmé que les forces de l’ordre “avaient complètement mis à sac” des chambres d’étudiants et détruit leur matériel, notamment des ordinateurs, téléphones portables, postes de radio et télévision.

Le responsable du Syndicat des enseignants du supérieur (Saes), un des plus importants du pays, a réclamé la “démission des ministres de l’Intérieur (Abdoulaye Daouda Diallo) et de l’Enseignement supérieur qui ont échoué” dans la gestion des universités.

“Depuis le mois de novembre, nous dénonçons la présence permanente des policiers” dans l’enceinte de l’Université de Dakar et “averti des dangers qui nous guettent”, a affirmé Seydina Ababacar Ndiaye sur la radio Futurs médias (privée).

Depuis plusieurs années, les étudiants des universités publiques du Sénégal protestent régulièrement contre le retard ou le non-paiement des bourses, des manifestations généralement réprimées par les forces de l’ordre.

Sources: Africpost,Nouvel Observateur

Comments

comments

Loading...