revuedepresse

Le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) fait partie de l’actualité de ce week end. L’AS informe que cette nouvelle institution est composée essentiellement de responsables politiques avec un petit dosage de la classe maraboutique et de la société civile. Pour la composition, le journal informe que l’Apr s’est taillée la part du lion avec 78 conseillers, 16 pour le Ps, 11 pour l’Afp et ses alliés de Benno Siggil Senegaal, la Ld récolte 3 conseillers. ENQUÊTE soutient que parmi les nommés figurent en bonne place d’anciens caciques du Ps, du Pds et d’autres formations politiques que Macky Sall tente de recycler dans cette nouvelle institution. Le journal les présente, photo à l’appui. Il s’agit d’Aliou Dia, de Samba Bathily Diallo, Landing Savané, Me Ousmane Sèye, Aliou Sow, Souty Touré.

Pour les relations entre l’Apr et le Ps, le QUOTIDIEN met à sa UNE, « Nommé Président du Hcct : Tanor donne le Ps en gage ». C’est parce que pour les prochaines élections législatives en 2017, plus de 90% des militants socialistes ont donné carte blanche au parti d’aller aux Législatives avec Benno Bokk Yaakaar. C’est une décision de la base du parti, ont rapporté ses responsables hier face à la presse. D’où le titre à la UNE de SUQUOTIDIEN, « Elections législatives de 2017 : Tanor vote Macky ».

Abdoul Mbaye est à la UNE de WALFQUOTIDIEN. Le journal informe que l’ancien Premier ministre revient à la charge en relevant des contrariétés dans les décrets d’attribution des permis de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures liquides et gazeux à la société Petro-Tim Ltd. Les deux décrets pris à cet effet, selon Abdoul Mbaye, ont été corrompus par de fausses informations et qu’une enquête doit-être ouverte pour situer les responsabilités pour des sanctions exemplaires afin de réparer les préjudices subis par les sénégalais.

Pas loin du pétrole et du gaz, parlons de contrats miniers avec LIBÉRATION. Selon le journal, l’ancien régime avait renoncé à ses parts dans Sococim après avoir signé des conventions miniers avec le cimentier. Des spécialistes expliquent à LIBÉRATION que c’est un scandale car l’Etat relativement au Code minier possède d’office 10% de toutes les sociétés qui bénéficient d’un contrat minier. Et que ce même Code précise que l’Etat ne peut pas posséder plus de 10%. En renonçant à ses parts dans Sococim, l’Etat a accepté de renoncer à plusieurs milliards de FCFA dans l’illégalité absolue.

Le tronçon de l’autoroute Aibd-Sindia sera inauguré ce lundi. Le SOLEIL qui nous le rappelle interroge le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement. Mansour Elimane Kane soutient que l’Etat se fixe un objectif de réaliser 50 km d’autoroute par an. Le but visé selon le ministre est « un aménagement équilibre du territoire ».

Le QUOTIDIEN informe que le gouvernement s’oriente vers le Tf 4407 pour reloger les 402 familles dont les maisons ont été détruites pour raison de sécurité aéroportuaire. Selon le journal le terrain en question est désaffecté, en partie, par le décret n°2014-802 du 25 juin 2014 et il a fait l’objet d’un arrêté portant autorisation de lotissement administratif partiel, en vue du recasement des parcelles impactées par les servitudes aéronautiques. Seulement, le journal ajoute que cette idée de céder une partie du titre foncier aux victimes de Tobago met en rogne les héritiers de Dame Mbengue, qui, après autorisation des autorités, ont investi déjà plus de 200 millions de FCFA dans le cadre du remblaiement du site qui était inhospitalier.

Pour l’affaire de trafic d’armes au Soudan du Sud, le gouvernement du Sénégal a démenti l’information faisant état de l’implication du pays dans cette affaire. Selon le communiqué du gouvernement rapporté par le POP, il s’agit plutôt d’un rapport de l’Onu qui parle d’interception de communications entre un intermédiaire localisé au Sénégal et la direction du mouvement de l’ex-président Rieck Machar. D’ailleurs le Sénégal qui dirige le comité chargé du suivi des sanctions imposées au Sud Soudan, encourage le groupe d’experts à poursuivre ses investigations.

L’OBS réalise un dossier sur la situation de la population carcérale au Sénégal. Les chiffres dans le journal, 9422 prisonniers dont 4383 détenus provisoires, seul 0,25% de prisonniers en préventive de plus de 6 ans, plus de la moitié des condamnés ont une peine comprise entre 15 jours et 2 ans, 2,04% de mineurs et 2,92% de femmes. Pour la prise en charge, le journal informe que presque les budgets de tous les lieux de détention ont connu une hausse conséquente. De même la ration alimentaire est passée de 720 à 1000 FCFA.

Terminons avec la UNE de la TRIBUNE qui expose Sokhna Bator Thiam. Elle est la quatrième épouse de Cheikh Béthio Thioune. Celle qui déclare dans le journal que « Serigne Béthio est un homme aimable » est juriste de formation, diplômée en droit des affaires à l’Ugb. Elle prévoit de sortir un livre sur son époux et guide spirituel au mois de Novembre.

Ndiaga DIOUF, Journaliste

Comments

comments