La sortie du procureur de la République 48h après le drame du stade Demba Diop, est l’information principale dans la presse du jour. ENQUETE informe que le procureur Serigne Bassirou Guèye promet une sanction contre les responsables de cette catastrophe et ceux qui s’en réjouissent à travers les réseaux sociaux. Déjà 24HEURES ajoute sur le début de l’enquête que le procureur a annoncé que le directeur du stade et le président de la Ligue pro ont tous été entendus. Sur les accusations contre la police, la TRIBUNE informe qu’aucune piste ne mène vers les forces de l’ordre, selon le procureur.

Pour les sanctions, l’OBS pense que cette fois-ci, ce ne sera pas comme avant. Selon le journal c’est le chef de l’Etat, noir de colère, qui l’a dit hier lors d’une réunion de crise au Palais. La source du journal renseigne que les sanctions vont dépasser le cadre purement sportif pour s’étendre au niveau administratif et institutionnel. Seulement le TEMOIN fait constater que Macky Sall semble bien parti pour battre le record, sinon mondial du moins sénégalais, des promesses de sanction non-tenues. Le journal cite les talibés brûlés à la Médina, les nombreux accidents de la route, les effondrements de bâtiments, l’incendie du « daaka » de Médina Gounass… Le président, selon le TEMOIN, ne manque pas de brandir des menaces de sanctions qui ne sont jamais suivies d’effet.

DIRECT INFO liste 8 maux à l’origine du drame de Demba Diop: la barbarie des supporters, le déficit dans l’éducation de base, le dépassement des capacités du stade, la complaisance des autorités sportives, l’insuffisance des forces de l’ordre, l’usage abusif des grenades lacrymogènes, le désœuvrement d’une jeunesse sans perspective, la vétusté du stade. DAKARTIMES parle de la pyramide ascendante des accidents mortels en 2017. Le journal d’écrire, « trop de morts déjà ! ».

Pour les victimes de Demba Diop, l’AS informe que l’Etat qui craint un débordement n’a pas voulu communiquer sur le transfert des corps à Mbour. Selon le journal aucune cérémonie n’a été faite pour la levée des corps. L’Etat a commencé à donner les dépouilles dans la plus grande discrétion et en pleine nuit.

Les fuites au Bac étaient aussi au menu du point de presse du procureur de la République. Dans le SOLEIL, Serigne Bassirou Guèye explique que sur les 42 personnes déférées dans cette affaire au parquet et inculpées, il a requis des mandats de dépôt contre les 16. Parmi les 42 personnes arrêtées, il y a trois professeurs de lycée, un proviseur, trois agents de l’Office du Bac, 23 candidats et trois bacheliers de 2016 ayant réussi par la fraude. D’ailleurs LIBERATION précise que ce sont des anciennes candidates de 2016 qui se sont recyclées en intermédiaires.

Un autre sujet dans le QUOTIDIEN. Le journal informe que l’Etat du Sénégal a décidé de la mise sur pied d’une nouvelle société qui va gérer l’assistance au sol à l’Aéroport de Diass. C’est le menu d’une réunion qui se tient ce matin au Ministère du Tourisme et des Transports Aériens, écrit le journal. Les sources du journal informent que la société aura un capital turc en majorité et que Shs qui officie en la matière à l’Aéroport de Dakar va être actionnaire à hauteur de 33% contrairement à Ahs qui était pourtant versée dans le patrimoine de l’Etat parce que enregistrée dans les biens de Karim Wade. On reste dans le transport aérien avec le Premier ministre qui déclare dans le SOLEIL que les deux premiers avions d’Air Sénégal Sa sont pour le désenclavement de la Casamance. Propos tenus lors d’un meeting à Ziguinchor.

D’ailleurs pour cette campagne SUDQUOTIDIEN soutient qu’elle reprend son envol après 24h de suspension suite au drame de Demba Diop. A la UNE de WALFQUOTIDIEN, c’est Me Wade qui s’offre Saint-Louis après un accueil populaire à Dakar, Touba. Avant Saint-Louis, l’ancien chef de l’Etat a été accueilli par une foule immense à Kébémer.

De la violence encore dans la campagne. VOX POPULI informe que lors de l’installation du comité électoral Benno Bokk Yaakar de Labgar (Linguère), un conseiller municipal a poignardé le maire de la localité, Idrissa Diop. Gravement atteint, il a été transféré dans un hôpital à Dakar.

 

Ndiaga DIOUF, Journaliste

Comments

comments

Loading...