Commençons ce tour d’horizon de la presse du jour par cette triste information à la UNE de l’AS. C’est la mort de six personnes après le chavirement de leur pirogue qui avait à son bord 23 personnes venues de Dakar pour assister aux funérailles d’un parent. Le drame a eu lieu samedi dernier dans les îles du Saloum à Faoye. Le journal explique que la pirogue exclusivement dédiée à la pêche n’a pas supporté la surcharge. Parmi les victimes, deux enfants.

Le cancer fait des ravages au Sénégal. Des cancérologues lancent l’alerte dans WALFQUOTIDIEN. Les spécialistes expliquaient ce samedi lors d’une cérémonie de réflexion sur la maladie qu’on diagnostiquait un cancéreux par semaine, aujourd’hui on en fait 10 par jour. D’ici quelques années, nous ne parlerons plus d’urgence, parce qu’il y aura que des morts.

C’est la rentrée des classes ce lundi. ENQUETE qui réalise un dossier sur le sujet informe que le concept « Ubi Tey, Jang Tey » fait son bonhomme de chemin et selon les autorités à quelques exceptions, les établissements scolaires sont dans les dispositions d’ouvrir leurs portes aux élèves pour le démarrage des cours. Le journal se demande si les parents ont pris les mêmes mesures pour que leurs enfants se présentent en classe à 8h pile. SUDQUOTIDIEN pense que « c’est parti pour une année sous hypothèque » avec les préavis de grève qui fusent de partout pour l’application des accords inscrits dans le procès-verbal. A la UNE de VOX POPULI, Abdoulaye Mbodji parle des mauvaises conditions de travail et le stress qui sont le lot des enseignants. Pour le Secrétaire général du CUSEMS cela est la cause « du taux de décès très élevé chez les enseignants ».

L’accès à l’habitat est à la UNE du SOLEIL. Selon le ministre du Renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie, l’Etat du Sénégal va accélérer la construction de logements sociaux. L’objectif est 20.000 unités par an à l’horizon 2025 grâce à des facilités octroyées aux promoteurs immobiliers du public et du privé.

DIRECT INFO parle d’agriculture avec le record de production en mil et en arachide obtenu à Khelcom sans donner les tonnages. En deux jours, des milliers de talibés ont fait le déplacement pour participer à la moisson. Le ministre de l’Agriculture a vanté selon le journal, les mérites de cette exploitation.

L’OBS informe que la police sénégalaise a arrêté deux combattants algériens de Daesh il y a quelques semaines à Rosso, à la frontière sénégalo-mauritanienne. Le journal qui relève l’efficacité de la police sénégalaise, ajoute que les éléments arrêtés ont été convoyés à Dakar et remis à la Dic.
Le Pr Babacar Guèye dans le QUOTIDIEN soutient que juridiquement Macky Sall peut briguer un 3e mandat en 2024. C’est parce que selon le constitutionnaliste « on a dû oublier de prévoir des dispositions transitoires qu’il fallait ajouter pour prévoir que le mandat en cours, celui de 2012-2019, fait partie du décompte des deux mandats que le Président peut avoir. Le mandat en cours, si nous appliquons la Constitution à la lettre on peut considérer qu’il ne fait pas partie du décompte ». Le Pr qui considère ce vide comme un oubli et non un acte délibéré, appelle à sa rectification.

Pour la présidentielle de 2019, Me Amadou Sall, du Pds soutient à la UNE du TEMOIN qu’aucune décision de justice n’a privé Karim Wade de l’un quelconque de ses droits et que des magistrats au plus haut sommet de la pyramide judiciaire auraient été entrepris pour écarter Karim Wade de la course à la présidentielle. Pour les avocats de l’Etat qui réclament leurs honoraires dans le cadre de la traque des biens mal acquis, l’ancien chef de l’Etat Wade soutient dans l’OBS que ces avocats doivent être poursuivis pour enrichissement illicite et tentative d’escroquerie.

La victoire du Sénégal contre le Cap-Vert (2-0) lors de la 5e journée des éliminatoires Mondial Russie 2018 est à la UNE de LIBERATION et du journal LES ECHOS. Quand LIBERATION soutient que les lions commencent à parler russe, LES ECHOS dit que les lions sont à deux points de Russie 2018.

Ndiaga Diouf

Comments

comments

Loading...