Pour la presse du jour c’est presque chacun pour son titre principal, Dieu pour tous ! Parlons d’abord éducation avec le QUOTIDIEN qui soutient que la Fondation Maarif qui hérite des établissements Yavuz Selim est un organe de propagande mis juste en place par le président Erdogan pour démanteler l’empire güléniste. Selon le journal, Maarif qui est sans expertise dans le domaine de l’éducation, a coulé plusieurs écoles notamment au Pakistan. Et Erdogan veut reconduire le même procédé au Sénégal.

LIBÉRATION soutient que l’affaire des malversations au ministère de l’hydraulique et de l’assainissement qui a remporté le Directeur de l’Assainissement n’est que la face visible de l’iceberg. Le journal parle par exemple de la signature de 700 contrats fictifs signés en faveur de fournisseurs contre versements de pots-de-vin. LIBÉRATION ajoute dans ce dossier une affaire de vol à la Direction de l’Assainissement, une caissière qui disparaît au niveau de l’ONAS avec 97 millions Fcfa ou encore les 22 millions volés dans le véhicule du DAGE du ministre Mansour Faye.

WALFQUOTIDIEN parle de la marche des retraités pour manifester leur désaccord contre l’Ipres qu’ils accusent d’avoir scindé en deux parties leurs pensions et déclaré une augmentation d’un taux de 10%. Pour Khassim Ndiaye, le président national des retraités, « la majorité des personnes âgées est au seuil de la pauvreté ». Dans la TRIBUNE, on ajoute à cette manifestation, celle des jeunes de Fatick pour dire qu’en moins de quarante-huit heures les deux extrémités de notre peuple sont dans la rue. Des jeunes qui réclament du travail et des personnes âgées qui veulent une valorisation de leur pension de retraite. Ce que le journal considère comme « des signaux pour Macky ».

En tout cas dans VOXPOPULI faisant le bilan de 2016 et dégageant les perspectives de 2017, Seydou Gueye, porte-parole du gouvernement soutient qu’en 2017, les Sénégalais vont continuer à récolter les fruits de leur patience, après les acquis de la politique d’habitat social, d’appui à l’auto emploi pour les jeunes et les femmes, de la CMU, des bourses de sécurité familiale, de la baisse des denrées de grande consommation, des loyers…

Le SOLEIL met en exergue la volonté du chef de l’Etat d’améliorer durablement le climat des affaires au Sénégal. Macky Sall l’a dit hier en Conseil des ministres en exhortant le gouvernement à, promouvoir davantage les Pme/Pmi comme moteurs essentiels de l’activité économique, de la croissance et de la création d’emplois.

SUDQUOTIDIEN informe que l’opposition adresse huit questions à Macky Sall relativement aux contrats pétroliers et gaziers au Sénégal. Mankoo Wattu Senegaal annonce aussi la poursuite de sa « bataille politique et juridique pour la récupération des 30% spoliés par Timis Corporation et la bonne gouvernance des ressources naturelles ».

Au Ps, ENQUÊTE pense que la candidature de Khalifa Sall pour l’élection présidentielle de 2019 semble se dessiner. Le maire de Dakar a entamé depuis quelques temps une tournée politique nationale pour élargir sa base. Le journal rapporte que le Ps dénonce une activité fractionnelle, là où son porte-parole Abdoulaye Wilane dans l’AS soutient que Khalifa Sall est en train de s’occuper de ses propres affaires.

La presse parle de la presse. DIRECT INFO parle d’une injustice avec l’aide à la presse, quand le Soleil reçoit 1,2 milliards de FCFA au moment où tout le reste de la presse nationale se contente de la somme de 300 millions. Le TÉMOIN parle lui d’un sale temps pour la presse avec « la raréfaction de la publicité, des problèmes de distribution et de trésorerie ou encore la concurrence de l’internet ».

Terminons avec l’OBS qui met sa UNE sur la commémoration du rappel à Dieu de Serigne Saliou Mbacké. Et c’est pour interroger des personnalités qui ont accepté de lever un petit coin du voile qui entoure leur mystérieux compagnonnage avec le cinquième Khalife de Touba. Il s’agit entre autres de Samuel Sarr, Cheikh Kanté, Cheikh Amar, Me Ousmane Sèye… Le journal les appelle « les grands orphelins de Serigne Saliou ».

Ndiaga DIOUF, Journaliste

Comments

comments

Loading...