« Al Maktoum n’est plus », ce titre à la UNE du journal ENQUETE pour annoncer le rappel à Dieu de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy est décliné sous plusieurs angles à la UNE de presque toute la presse du jour. ENQUETE informe que le cinquième khalife de la Tijaniya a rendu l’âme hier vers les coups de 20h à l’âge de 92 ans et a été porté à terre la nuit même. VOX POPULI précise que le khalife général des tidianes s’est éteint en fin de soirée mercredi aux environs de 23h à son domicile de Fann-Résidence à Dakar. Il a été inhumé peu après 1h du matin dans l’enceinte de sa maison à Tivaouane. La prière mortuaire a été dirigée par Serigne Abdoul Aziz Sy « Al Amine » en présence des enfants du défunt notamment Serigne Moustapha Sy et Serigne Pape Malick Sy.

Les journaux reviennent sur sa vie et son parcours. Le TEMOIN informe qu’il est né le 29 décembre 1927 en précisant que certaines sources parlent de 1925 à Saint-Louis. Serigne Cheikh, un surdoué, avait bouclé ses études islamiques des cycles inférieur et moyen à l’âge de 14 ans. A 16 ans, il avait publié son premier livre intitulé « Les vices des marabouts ». Puis plus tard, il sort « L’inconnu de la nation sénégalaise : El Hadji Malick Sy ». Le QUOTDIDIEN parle d’un guide religieux qui a tracé son sillon sur les flancs de Tivaouane et s’est affranchi du conservatisme familial pour se forger une identité à lui propre. Le journal rappelle que c’est lui qui a créé le Parti de la solidarité sénégalaise (Pss) et fut aussi au temps de Senghor Ambassadeur au Caire. L’AS explique que « marabout, Serigne Cheikh n’a jamais nourri de complexe face aux intellectuels formés à l’école française. Son savoir ésotérique, ses connaissances en politique et géopolitique faisaient de lui une icône du savoir ».

SUDQUOTIDIEN avec la photo de Serigne Cheikh sur toute la UNE et en fond noir porte le deuil en soutenant que « Al Maktoum s’est caché définitivement », Al Maktoum signifiant Le Caché. Le journal reprenant une contribution de Serigne Adama Boye et le site Asfiyahi.org, dit qu’il tirait un double privilège de son état civil car la Tijaniya confrérie soufie est fondée par son homonyme, l’Algérien Abdoul Abbas Ahmad At Tidjani puis largement propagée par son grand-père, El Hadji Malick Sy hagiographe du prophète Mohamed (PSL). Sur cette même contribution, la TRIBUNE retient que sa particularité est que depuis la disparition de Serigne Mansour Sy qu’il a succédé, il est resté discret.

VOX POPULI annonce que pour la succession de Serigne Cheikh, Serigne Abdoul Aziz Sy « Al Amine » devient le 6e khalife général des tidianes. Le journal le présente comme l’un des principaux facteurs d’unification de la famille d’El Hadji Malick Sy et de l’islam en général. Fils du premier khalife de Maodo, Serigne Babacar Sy, il est né en 1928 à Tivaouane.

Ndiaga DIOUF, Journaliste

 

Comments

comments

Loading...