« Il faut délocaliser le port de pêche de Dakar. » voila en substance ce que préconise le rapport de la Cour des comptes du Sénégal, transmis aux autorités du Port autonome de Dakar. « Le Port de pêche se situe à un niveau stratégique et constitue un acteur important du point de vue des ressources drainées au profit du Port. Cependant, les limites non extensibles du domaine portuaire constituent un obstacle à l’évolution du PAD. L’activité du Port de pêche est encombrante pour tout le domaine portuaire » affirme le document.

En effet, d’après le rapport, l’emplacement de ce port de pêche pourrait contribuer à améliorer les performances de tout le PAD s’il était consacré à d’autres usages. Et de préciser qu’il « en est de même de la partie du domaine portuaire gérée par le Port de pêche.» Aussi, la Cour des comptes recommande-t-elle une délocalisation hors du périmètre actuel du PAD.

Cependant, il serait fort surprenant de voir ce rapport suivi d’effets immédiats puisque, déjà au fait du problème, l’ancienne direction avait répondu en son temps que cette solution serait difficilement applicable au vu de « la complexité globale de l’idée de délocalisation du port de pêche dans la zone Bargny-Saly.»

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...