Selon la Commission nationale de recensement des votes, la Coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY) a remporté les élections législatives du 30 juillet avec plus de 52,93% soit un score de 125 députés sur 165 au total. Une majorité absolue qui confirme la politique volontariste du Président Macky Sall que beaucoup de sénégalais apprécient.

La coalition au pouvoir a obtenu 52,93% des suffrages exprimés pour 125 députés sur 165 au total selon les résultats provisoires. Le Conseil constitutionnel doit encore confirmer ces résultats. 

Ces résultats officiels rendus publics tard dans la nuit de vendredi à samedi confirment globalement ceux des commissions départementales de vote. Ils doivent cependant être validés par le Conseil constitutionnel. La coalition BBY a ainsi obtenu 1.663.447 voix sur 3.300.974 bulletins valablement exprimés pour un total de 3.328.325 votants, suivie de la coalition gagnante “Mankoo Wattu Senegaal”, dirigée par l’ancien président Abdoulaye Wade. Celle-ci a obtenu 549.551 voix pour 19 députés, contre 7 députés pour l’autre pôle d’opposition représenté par “Mankoo Taxawu Senegaal”, qui a obtenu 387.717 voix.

Au total, 14 partis seront représentés à l’Assemblée nationale sénégalaise, parmi lesquels le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), arrivé en 4e position après cette élection avec 3 députés, suivi de “Kaddu Askan Wi” de Abdoulaye Baldé (2 députés).

Dix autres partis se partageant le plus fort reste ont obtenu chacun 1 député, à savoir le Parti pour la vérité et le développement (PVD), la coalition “Yeessal” de Modou Diagne Fada, “Bunt Bi” de Théodore Monteuil, la Convergence patriotique pour la justice et l’équité (CPJE) de Demba Diop dit “Diop Sy”

Le parti au pouvoir par la coalition Benno Bokk Yaakaar rafle 125 sièges, alors que la coalition de Wade (19 députés) devance celle de Khalifa Sall (7) qui n’a pas obtenu son groupe parlementaire, après avoir perdu les départements de Dakar et Thiès au profit de la coalition présidentielle”.

  “Le maire de Dakar qui pensait pouvoir mener le bateau depuis la prison, se retrouve sans groupe parlementaire. Avec 7 sièges, Khalifa Sall va devoir, s’il veut un groupe parlementaire, se prêter aux jeux d’alliances avec le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR, 3 sièges), Abdoulaye Baldé (2 sièges), Ousmane Sonko (1 siège) ou Diop Sy (1 siège)”.

Cette majorité parlementaire met á l´aise le Président Macky SALL que certains pensaient qu´il y aurait une cohabitation. Le parti au pouvoir est sorti majoritaire d´un vote très polymiqué. Au niveau national comme au niveau des sénégalais de l´extérieur, la coalition présidentielle domine sans pitié l´opposition qui sort avec 40 députés sur les 165 que compte l´Assemblée nationale sénégalaise. Le scrutin était libre et transparent même si on note quelques dysfonctionnements au niveau de l´administration concernant la distribution des cartes á temps.

 

 

 

Africpost

 

Comments

comments

Loading...