47010_107465405983250_1492174_n[1]C´est en 1997 que deux jeunes passionnés de musique se sont rencontrés en Mauritanie pour créer l’orchestre « Ngatamaarée » qui symbolise dans la langue peulh la plus grande pluie pendant une saison.

Le groupe « Ngatamaarée » est composé de Saly Diaw et de Harouna Diop. Saly Diaw est un jeune pécheur originaire du village de Walaldé dans le nord du Sénégal, un village de pêcheur qui regorge beaucoup de talents. Sally a grandi dans une atmosphère qui ne lui a donné aucune chance pour échapper à l’art. Son compagnon Harouna Diop est originaire de Mbagne, un village de la Mauritanie et a grandi sous l’ombre d’un oncle Guitariste. Saly Diaw se souvient de leur premier rencontre « J’ai connu Harouna par le biais de son oncle qui me disait souvent que son neveu pourrait vraiment m’être utile.» Aprés leurs premiéres rencontres à Nouadhibou, Les deux jeunes pêcheurs qui ont en commun la passion de la musique ont décidé de cheminer ensemble. C´est le 10 février 1996 qu’ils ont mis sur pied leur orchestre « Ngatamaaré ».

En 1997 les deux jeunes artistes débarquent à Dakar pour tenter leur chance dans le milieu du show bizz sénégalais. « Quand nous sommes venus à Dakar, on est allé voir Baaba Maal chez lui. Il nous a demandé est ce que nous avons quelque chose différente de ce qu’il détient. Nous l’avons expliqué que nous nous démarquons carrément de ce qu’il fait. Il a pris sa guitare, nous avons joué ensemble. Automatiquement, il a senti quelque chose d’originale. Ce jour, je me rappelle, Baaba Maal était vraiment content de nous rencontrer. D’ailleurs quelques années plus tard en 2003 c’est lui qui produit notre premier album intitulé « Ngalu » qui signifie richesse. Ce premier album nous a permis de faire le tour du Sénégal. Baaba Maal a joué un grand rôle dans notre carrière Musicale, nous avons beaucoup appris à ses cotés »

Quand on est passionné de la musique et de la culture africaine en générale on est forcement attiré par le groupe Ngatamaaré. Leur style sur scène attire. Pour Saly Diaw la particularité du groupe Ngatamaaré se trouve dans l’accoutrement. « A travers notre habillement sur scène on essaie de montrer notre africanité. Nous nous habillons en grand boubou et nous ornons la scène de calebasse et autres instruments purement africains. La musique du groupe « Ngatamaaré » est destinée à un public varié.

Aprés la sortie de leur deuxième album « Gourdam » qui signifie la vie. Les deux artistes sénégalais veulent aller à la découverte du monde pour vendre la culture sénégalaise à leur manière. Nous travaillons depuis quelques années avec un ménager français basé à Lyon. Nous sommes entrain de travailler sur la confection d’un excellent press-book qui nous permettra de participer à des festivals organisés dans le monde, nous informe le lead vocale du groupe « Ngatamaaré »

 

BOUDAL NDIATH

JOURNALISTE – CONSULTANT CHEZ AFRICPOST

 

Comments

comments

Loading...