IMG_1055Après une tournée économique fructueuse de cinq jours (26.10. au 30.10.2014) dans la vallée du fleuve Sénégal qui lui a mené de Saint-Louis á Tambacounda en passant par Podor, Dagana, Matam et Bakel, le Président Macky Sall est de retour ce vendredi 31 octobre 2014 á Dakar. 

RESUME DES POINTS FORTS DE LA TOURNEE ECONOMIQUE DANS LA VALLEE DU FLEUVE SENEGAL

A Saint-Louis oú il a démarré sa tournée économique, le Président Macky Sall a relancé les activités de l´Agropole de Fass N´gom. Il a confirmé la construction du port de pêche de l´Hydrobase et baptisé le nouveau stade Pikine-N´dar au nom de Mawade Wade sous la présence effective du footballeur sénégalais El Hadji Diouf et du chanteur américain d´origine sénégalaise Akon.

Le stade Mawade Wade a été réfectionné par le biais de la coopération chinoise. Il a coûté 2.373.000.000 francs CFA. Á cette occasion, le Président Macky Sall a rendu un vibrant hommage à Mawade Wade en affirmant « que ce dernier est l’incarnation du rayonnement du football sénégalais. « J’ai voulu honorer la mémoire d’un homme méritant. Un exemple de dirigeant sportif émérite ». Le Président Macky Sall a appelé les jeunes à cultiver la performance, en suivant l’exemple des citoyens du pays qui ont écrit de belles pages de l’histoire. « L’émergence est une illusion si nous n’avons pas des générations qui relèvent les défis de la compétitivité »

Lors de la cérémonie de réception á Saint-Louis, El Hadji Diouf, sportif de renommée internationale et natif de la ville affirme que « les sénégalais n´ont jamais eu un tel Président ambitieux, jeune et né après les indépendances en l´occurrence Macky Sall. Il a demandé aux Saint-Louisiens de soutenir le Président Macky Sall car s´il échoue c´est toute la jeunesse sénégalaise qui a échoué ». Le chanteur Akon déclare aussi de son côté que « si les sénégalais n´aident pas le Président Macky Sall ça n´ira pas. Je suis venu soutenir l´initiative du Président Macky Sall sur l´agriculture. J´apporte ma pierre á l´édifice dans le cadre du riz et aussi dans les fertilisantes »

Les pêcheurs comme les acteurs du secteur touristique Saint-Louisiens ont ainsi eu l’occasion de présenter leurs doléances au Chef de l’Etat. En réponse, les promesses du Président Macky Sall ont été fermes.  Il a promis de doter la filière rizicole de plus de moyens pour l’atteinte des objectifs fixés par l’Etat pour la production du riz. Le Président Macky Sall a rappelé l’importance qu’il accorde au développement de la riziculture. Pour cette raison, il a fixé des objectifs clairs pour réussir l´autosuffisance alimentaire á long terme: Il s´agit d´une production de 1,600 millions en 2017 et 1,800 mille de riz blanc au Sénégal. Le Président Macky Sall insiste sur le « consommer local » qui doit être le fer de lance pour une vraie émergence.

Dorénavant, il y aura une régulation en amont sur l´importation du riz tout en tenant en compte la production nationale. L´objectif pour le Président Macky Sall est « qu´á partir de 2017 que les sénégalais ne puissent plus importer un seul kilogramme de riz venant de l´étranger ».

Pour y arriver il compte soutenir les agriculteurs. L´Etat va suspendre la Taxe sur la valeur ajoutée (Tva) de l´activité rizicole dans la Vallée. Cet argent pourra compenser au prix fixe de l´électricité qui serait un bénéfice pour tout le monde.

Dans cette même lancée, le Président Macky Sall a annoncé « nous avons aussi augmenté la mécanisation ». L´Etat du Sénégal vient de commander de plus de mille tracteurs qui doivent arriver incessamment des Pays-Bas.

Ces machines doivent servir aux producteurs que ce soit pour l´agriculture ou pour l´élevage. Nous allons poursuivre les efforts sur la recherche de semences de qualité ainsi que les engrais. Le Président Macky Sall a accordé en outre une subvention de 5 milliards aux pécheurs sur l´achat des moteurs hors bord. Il a octroyé aussi un financement de 550 millions aux femmes et des études sérieuses pour la stabilisation de la bréche. Le port de Saint-Louis sera reconstruit aux normes européennes grâce á un financement de 4 milliards dans le cadre du programme de développement touristique. Son Excellence, le Président Macky Sall s´engage á mettre á la disposition des producteurs des crédits pour l´achat de semences certifiées. Á côté des machines, 20.000 hectares de plus seront octroyés par an, des moissonneuses seront subventionnées par l´Etat.

Á Rosso Béthio á la frontiére avec la Mauritanie, le Président Macky Sall a promis de trouver au plus vite des solutions durables concernant la régularisation du secteur agricole. Il s´agit notamment les problémes que rencontrent les producteurs du casier rizicole de Boundom dans la zone de Ross Béthio, de Richard Toll et de Dagana. Ces problémes sont les difficultés liées á l´écoulement de leur production ainsi que l´envahissement des cultures par les végétaux aquatiques. Macky Sall a effectué une visite dans une exploitation agricole de 3.200 hectares dont la mise en valeur est assurée par des exploitants privés dans la localité de Boundom. Il s´est rendu aussi au Siége de l´Institut Sénégalais de Recherche Agricoles (ISRA) á Ndiol, avant de passer par le Centre d´impulsion et de modernisation de l´élevage (CIMEL), érigé dans la localité de Mbakhana.

Le Président Macky Sall avec une forte délégation gouvernementale et devant des comités d´accueil (Banderoles, plancardes, Teeshirts) déclare face aux pécheurs, mayeurs, transformateurs, agriculteurs et l´ensemble des forces vives nordistes que seul le Sénégal émergent lui hante le sommeil et « qu´il n´est pas venu ni en campagne électorale ni en Conseil des ministres décentralisé. Il est venu pour avoir un échange direct avec les acteurs de développement de la région du Nord ». Ma tournée est purement économique. « Je suis ici pour attaquer á la demande sociale et non pour faire la politique politicienne. L´agriculture, l´élevage, le tourisme, la pêche et les infrastructures sont les raisons de mon déplacement depuis Dakar.

Après Saint-Louis, le Président Macky Sall a procédé á l´inauguration du pont de Ndioum et la cuvette de Ngalenka dans le département de Podor, qui ont été réalisés dans le cadre du Millenium Challenge Account, un programme du Gouvernement américain (MCA). Le pont de Ndioum était une vieille doléance des populations du Fouta. Macky Sall s´est rendu aussi á Aéré Lao pour y rencontrer les producteurs et être á leur écoute.

Après son passage à Saint Louis, Richard Toll, Ross Béthio, Dagana, Podor, c’était autour de Matam de recevoir son hôte de marque, l’illustre fils de sa région. Il faut rappeler que le Président Macky Sall est originaire de Ndouloumadji et de Guidjilogne.

Á Ndouloumadji comme á Matam, le Président Macky Sall, a visité les casiers rizicoles de cette zone. Il a rencontré les producteurs de la région pour s´enquérir de leur situation. Ces derniers ont exposé un chapelet de doléances que le Président a écouté tout ouïe. Les populations Matamoises lui ont soulevé certains problémes fondamentaux concernant les aménagements pour combler le déficit en matiére d´aménagement que la région accuse par rapport aux autres régions du Sénégal.

Le Président Macky Sall en a profité pour visiter le projet d´aménagement de 60.000 parcelles dans le cadre de la coopération avec l´Inde. Il s´est également rendu á Fallo Boguél. Le Président Macky Sall a salué l´engagement et la détermination des braves émigrés du Fouta qui sans eux, la région du Nord serait plongée dans la famine. Il a cité l´exemple du milliardaire Harouna Dia qui est un potentiel investisseur local á qui il faut suivre les pas. Il a aussi rendu un vibrant hommage á l´ensemble de la Diaspora sénégalaise dont la contribution économique est remarquable partout au Sénégal. Le travail de ces braves émigrés ne se limite pas seulement au Fouta mais sur l´ensemble du territoire national.

L´Etape de Matam et de Ourossogui bouclée, le Président Macky Sall s´est rendu brièvement á Sinthiou Garba, Ogo, Kanel et Sinthiou Bamambé pour recueillir les doléances des populations locales. Dans la commune de Ogo, il s´est entretenu avec le Maire Amadou Kane Diallo et ce dernier lui a transmit les doléances des villageois (forages, routes et électrification). Malgré une chaleur de plomb (canicule), le Président Macky Sall n´a pas hésité de descendre de son véhicule pour mieux communiquer avec les populations locales.

Tous les habitants de Matam, Oréfondé en passant par les Agnam, Thilogne, Bokidiawé et Nabadji Civol mais aussi Ourossogui, Kanel, Wassa Codé et Léwé Déwadi, ont accueilli le Président Macky Sall avec une forte mobilisation.

Á Hamady Ounaré et Ndendory, une zone riche en ressources naturelles, le Président Macky Sall a visité les immenses gisements de phosphates de cette localité qui est en cours d´exploitation depuis 2009. Le gisement est estimé à plus de 40 millions de tonnes. Il se trouve entre Ndendory et Hamady ounaré mais l’usine est implantée à Hamady Ounaré. La société sud-africaine (Société minière de la Vallée – Somiva) travaille avec l’Etat du Sénégal pour l’exploitation de la mine.

Elle emploie quelques jeunes qui viennent pour la plupart des villages de Hamady Ounaré, de Ouali Diala, de Polèl Diaobé, de Ndendory et de Wendou-Bosséabé. Le Président Macky Sall a évoqué les retombées de l´exploitation des phosphates et ses conséquences pour les populations de Hamady Ounaré et Ndendory. Les propriétaires terriens ont profité á cette occasion pour exposer leurs doléances au Président Macky Sall en ce qui concerne l´acquisition et l´accaparement des terres. Les ouvriers quant á eux réclament des conditions de travail plus dignes. Le Président Macky Sall, après avoir entretenu avec le Maire de la Commune de Hamady Ounaré et directeur de la LONASE (Lotterie Nationale Sénégalaise), Monsieur Amadou Samba Kane, a promis la construction d´un grand centre de santé pour les villages environnants. Ce centre sera financé par les retombées des gisements de phosphates. Le Maire s’est dit très réjoui et satisfait de la visite de Macky Sall dans sa collectivité. Il invite également aux élèves de la Commune de se spécialiser dans les séries scientifiques et pouvoir bénéficier des bourses qu’ils mettront à leurs dispositions pour revenir travailler à la SOMIVA (Société Minière de la Vallée du Fleuve Sénégal exploitant les phosphates de la Commune). Sur instruction du Président Macky Sall, 655 millions de francs CFA seront accordés annuellement aux populations de la région de Matam pendant 25 ans pour l´exploitation des phosphates de Hamady Ounaré et Ndendory.

En outre, Macky Sall s´est rendu au barrage de Dioulol (marigot), un aménagement construit par la SAED avec le financement de l´OMVS pour l´approvisionnement en eau dans les périmétres cultivables de Hamady Ounaré. L´artiste et compositeur Baaba Mall a accompagné le Président Macky Sall en jouant un morceau sur le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Les villages comme Wendou Bosseabé, Orkadieré, Sémmé et Dembakané ont été aussi visités par le Président Macky Sall. Au cours de son séjour á Wendou Bosséabé, le Président Macky Sall a visité les périmétres irrigués dans ce village, financés essentiellement par l´homme d´affaires et ingénieur hydro-électricien, Harouna Dia. Un forum sur l´agriculture a été organisé pour mieux sensibiliser les populations de cette localité. Á Semmé le Président Macky Sall a également visité une ferme agricole.

Le Président Macky Sall a terminé sa tournée économique par la région de Tambacounda en passant par Bakel pour rejoindre la Présidence á Dakar. Il a visité une usine d’extraction de quartzites ainsi qu’un poste de transformation électrique. Cette derniére est l´œuvre de l´Entreprise Mapathé Ndiouk qui y a investi plus de 17 milliards Francs CFA pour le recrutement des jeunes de la localité (lutte contre le chômage). Le Président Macky Sall a procédé á son inauguration avec appréciation. Il assure aux populations de Bakel qu´avec le nouveau poste de transformation électrique implanté par l´Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMV), elles verront une ligne de départ qui va alimenter la ville et l´ensemble du département. Les populations n´auront plus besoin qu´on tire l´électricité de Bakel á Tambacounda ou qu´on utilise des groupes. Bakel aura de l´électricité directement du barrage de Manantali. Le Président Macky Sall souligne que le Sénégal dispose d´un financement de 5 milliards francs CFA, affecté á ce sous-secteur, et qu´il compte le réallouer aux villages situés le long du fleuve Sénégal, de Bakel á Dagana.

Lors d´un forum des producteurs, organisé au Siége de la délégation de la Société Nationale d´Aménagement et d´Exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal (SAED), le Président Macky Sall déclara « je suis très heureux de finir par l´étape de Bakel, parce que la ville a toujours été considérée comme Kédougou d´ailleurs comme des départements limitrophes qui ne devaient avoir aucun lien avec le centre ». Macky Sall a assuré aux producteurs locaux que tous les engagements pris á leur endroit feront l´objet d´un « traitement approprié dans les prochains jours ». Il ajoute que la question de la prime fixe, un des facteurs qui contribuent au renchérissement des facteurs d´électricité et qui a été déplorée par les producteurs de la vallée, sera prise au sérieux en collaboration avec le Ministére de l´Energie, la Commission de régulation de l´électricité et la SAED. Des moyens suffisants seront dégagés dès 2015 pour appuyer la production agricole à Bakel, afin que ce département soit au rendez-vous de l’autosuffisance en riz en 2017.

Le Président Macky Sall visiblement infatigable au service des citoyens a bouclé sa tournée économique dans la zone du Boundou et du Gadiaga.

Á travers cette tournée économique, on note une réelle volonté du Président Macky Sall de se rapprocher de ses administrés, de vérifier l’effectivité de ses recommandations sur le terrain et de créer une relation de confiance entre les citoyens et le Gouvernement. Aller vers les populations était le seul moyen véritablement efficace de savoir ce dont les populations et leurs localités ont besoin. La tournée a permis au Président Macky Sall de répondre aux doléances des citoyens qui portent essentiellement sur le volet social et économique (riziculture, tourisme, infrastructure et élevage). Cette visite a aussi servi de rampe de lancement au Plan Sénégal Emergent (PSE) dont la région du Nord pourrait en bénéficier vu son énorme potentiel agricole qui fait d´elle le futur grenier du Sénégal.

 

 

 

 

SOULEYMANE SOKOME

Consultant Juridique et Politique basé á Berlin – Allemagne  

 

 

Comments

comments

Loading...