MSallLa montée de l’émigration clandestine inquiète le gouvernement sénégalais au plus haut sommet. Après le Secrétaire d’Etat chargé des sénégalais de l’extérieur, Monsieur Souleymane Jules Diop, qui a appelé au sens de la responsabilité concernant ce phénomène sur la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) le 21 avril dernier, c’est au tour du Président de la République du Sénégal, Macky Sall. Ce, en Conseil des ministres, réuni, hier mercredi 22 avril 2015, au Palais de la République basé á Dakar, sous la présidence du Chef de l’Etat, le Président Macky Sall.

A l’entame de sa communication, le président sénégalais a exprimé sa profonde émotion et sa vive préoccupation suite au naufrage ayant coûté la vie à de nombreuses personnes, qui tentaient de rejoindre l’Europe par la voie clandestine.

Après avoir salué la mémoire des victimes M. Sall a saisi cette occasion pour lancer un vibrant appel à une mobilisation générale, à l’échelle africaine et internationale, pour prévenir ces drames et mettre fin à la tragédie humaine de l’émigration clandestine.

En attendant, l’organisation de cette mobilisation, la justice italienne a arrêté, lundi 20 avril, 24 membres d’un réseau de passeurs qui faisaient transiter des migrants d’Afrique jusqu’en Europe du Nord. Selon le parquet de Palerme, ces trafiquants avaient organisé au moins 15 voyages depuis mai 2014 et réclamaient plus d’un million aux personnes souhaitant quitter l’Afrique.

 

 

 

Africpost

 

Comments

comments

Loading...