Quatre femmes passionnées d’informatique ont fondé à Dakar un centre autour des nouvelles technologies.

Au Sénégal, les femmes occupent seulement 35% des emplois dans les nouvelles technologies

Le Jjiguene Tech Hub a pour objectif d’aider les femmes à se faire une place dans un milieu encore très masculin.

Selon un rapport de l’International Youth Foundation publié en 2009, les femmes sénégalaises occuperaient 35% des emplois dans le secteur des nouvelles technologies.

Or c’est un secteur d’avenir : selon une étude publiée en 2013 par le think tank McKinsey Global Institute, le secteur d’internet a représenté 3,3% du Produit Interieur Brut sénégalais. C’est le taux le plus élevé de toute l’Afrique.

Par des femmes et pour des femmes

Permettre à plus de femmes de travailler dans ce secteur d’avenir : voilà l’idée de départ des quatre fondatrices du Jjiguene Tech Hub de Dakar.

“Nous voulons être un modèle pour les filles et les femmes qui pensent que les nouvelles technologies sont réservées aux hommes” précise Awa Caba, une des co-fondatrices.

Ces quatre ingénieures en informatique ont donc décidé d’ouvrir dans la banlieue du Sacré Cœur un centre pour les nouvelles technologies, fait par des femmes et pour des femmes.

Le centre propose un large panel de formations, dispensées sur place et dans des écoles, allant de l’apprentissage des bases de l’informatique à celui de la programmation internet.

Il offre également un espace de travail à celles qui veulent monter leur propre start-ups dans ce secteur.

Pour le moment, grâce au soutien de Microsoft et d’autres entreprises locales les services proposés par le Jjiguene Tech Hub sont gratuits.

BBC

Comments

comments

Loading...