13599_665151830240939_844440157330799137_n[1]Samba Djinda Sow est née le 13 avril 1984 à Dialoubé dans la région de Matam. Il a grandit à Bodé Lao dans le département de Podor (Nord du Sénégal) chez son grand père berger. C´est lá que le natif de Podor a été séduit par la musique. Ainsi commence l’aventure pour ce jeune berger.

Samba Djinda Sow fait partie de ces jeunes artistes sénégalais qui ont l’art dans le sang. Ce jeune Peulh est originaire du Fouta (Nord du Sénégal) dans une famille d’éleveur peulh. Son enfance il l’a passé dans la brousse derrière les troupeaux de son oncle. C’est la quiétude de la brousse qui l’a inspirée « Quand j’étais avec mes troupeaux dans la brousse, il m’arrivait de rester une seule place toute la journée à chantonner. D’ailleurs même mon troupeau était habitué à ma voix. Quand les bêtes se dispersaient dans la brousse, pour les rassembler je chantais fort et elles revenaient en quelques minutes » se souvient samba Djinda. Dans ses souvenirs le jeune musiciens se rappelle « Un jour dans la brousse mon troupeau s’était dispersé comme d’habitude, j’ai commencé à chanter fort pour pouvoir rassembler toute mes bêtes sous le regard attentif d’un vieux peulh qui passait. Quand toutes les bêtes se sont rassemblées á mes côtés en quelques minutes, le vieux est venu vers moi et m’a dit ceci: ce geste signifie que dans ta vie tu seras toujours entouré par un public nombreux comme l’ont fait les bêtes aujourd’hui » se rappelle t’il.

Depuis quelques années, Samba Djinda est dans le milieu de la musique au Sénégal mais n’arrive pas encore à voir le bout du tunnel mais n’empêche l’homme suit sa passion avec beaucoup de plaisirs « Je suis dans le milieu de la musique depuis quelques années, je me débrouille pas mal mais quand même c’est très difficile de s’en sortir dans le milieu du Show bizz ». Malgré les difficultés Samba essai de fermer les yeux pour avancer « J’ai voyagé dans la sous-région pour aller à la rencontre d’autres traditions et cultures différentes de la mienne. Tout récemment j’étais au Mali j’ai fait la connaissance de grands artistes maliens. D’ailleurs j’ai travaillé avec Babany Koné qui est un grand dans la musique africaine.  Nous avons travaillé ensemble sur son dernier album international. J’ai appris beaucoup de chose ces derniers années, maintenant je veux aller à la découverte de l’occident parce que j’ai beaucoup à donner et à recevoir du monde » conclut Samba Djinda Sow avec pleine d’ambition.

BOUDAL NDIATH

JOURNALISTE – CONSULTANT CHEZ AFRICPOST

Comments

comments

Loading...