DiisooBannerLogoFinalFinal

Après avoir félicité les différents membres du Bureau politique, élus démocratiquement lors de la coordination nationale à l’hôtel le Ndiambour, le Président de Diisoo Ibnou Taimiya Sylla a fait un large compte rendu de ses sorties dans la presse nationale et internationale. Il a ensuite expliqué les visites de proximité qu’il a effectuées du 18 avril au 02 mai 2015 à Dakar et à l’intérieur du pays. Ces visites lui ont permis de voir et de vivre directement les souffrances de la population du Sénégal auxquelles il compte apporter des solutions viables et durables. Le Bureau Politique élu a vivement remercié le Président et l’ensemble des membres du parti pour la confiance qui leur a été accordée. Les membres ont par ailleurs montré toute leur satisfaction de la démarche prise par leur Président dans son effort de côtoyer les sénégalais du monde rural et des petites villes pour connaître leurs difficultés et réfléchir avec les cadres du parti à leur trouver des solutions adéquates.

Pour le deuxième point, une feuille de route a été donnée à chaque membre du Bureau dans la mission qui lui a été confiée. Quant aux responsables des communes, ils ont été invités à implanter des cellules dans différents quartiers du Sénégal selon le canevas des documents de structuration qui leur a été distribués.

En divers, le Bureau Politique a analysé la situation politique nationale et internationale sur les questions brûlantes de l’heure. Il a suggéré au Chef de l’État Macky SALL de rencontrer tous les syndicats enseignants afin de mener une discussion de fond susceptible de conduire à une solution définitive de la crise scolaire et universitaire.

Concernant la licence téléphonique 4G, le bureau demande au gouvernement d’éclairer les sénégalais sur sa vente à 15 milliards au moment où des pays comme le Maroc ou la Côte d’Ivoire fixent cette vente à 100 milliards. À défaut d’éclairer les lanternes de sénégalais, le gouvernement devrait rouvrir ce dossier pour une meilleure prise en compte des intérêts du Sénégal.

Au sujet de la réduction du mandat présidentiel, le Bureau Politique s’inquiète de la position du Chef de l’Etat jusque-là ambiguë. Le parti dénonce le fait que Macky Sall veuille renoncer à sa promesse faite aux sénégalais en lançant des ballons de sonde à travers ses militants. Ces derniers ne défendent que leurs intérêts personnels et ceux de Macky Sall en tentant de se maintenir artificiellement au pouvoir.
Quant à l’immigration clandestine, le Bureau Politique est d’avis que seuls un développement à la base et la création d’emplois de qualité à l’intérieur du pays seront la solution idoine à la rétention des jeunes. Ces jeunes ne bénéficient actuellement d’aucun incitatif à utiliser et à valoriser leur force de travail.

Concernant l’envoi de soldats sénégalais au Yémen, Diisoo trouve l’initiative solitaire de Macky Sall dangereuse et contreproductive. Il s’agit d’un conflit de leadership régional dans lequel le Sénégal n’a rien à voir et rien à gagner. Une mission géopolitique qui devrait mobiliser plus de 2000 de nos soldats ne devrait se faire qu’avec l’aval des Nations Unies et son autorisation devrait être le fruit d’un débat contradictoire au parlement avec comme point de mire l’intérêt du Sénégal et le droit international.

Fait à Dakar, le 03 mai 2015
LE BUREAU POLITIQUE DE DIISOO – MED

Africpost

Comments

comments

Loading...