bateaujoola

Abordant la commémoration, le 26 septembre 2015, du 13ème anniversaire du naufrage tragique du bateau le Joola, le président sénégalais, Macky Sall, salue à nouveau, au nom de la nation, la mémoire des victimes et réaffirme la solidarité de l’Etat aux rescapés. Il indique, en outre, au gouvernement, la nécessité de poursuivre les efforts pour la prise en charge des pupilles de la nation, notamment, en matière d’éducation, de formation et d’insertion dans la vie active. Concluant son propos sur ce point, le président Macky Sall demande au gouvernement de hâter la réalisation des projets de désenclavement intégré de la Casamance.

Pour rappel, en septembre 2002 sombrait le navire sénégalais reliant entre Dakar et Ziguinchor. Bien que le Titanic disparu en avril 1912 soit plus célèbre, la plus grande tragédie maritime de l’Humanité concerne ce navire sénégalais reliant Dakar la capitale à Ziguinchor ville majeure du sud du pays. Le nombre de victimes du Joola est de plus de 1850 là où entre 1400 et 1500 furent enregistrés pour le Titanic.

A l’origine de la tragédie du Joola il y a eu une combinaison de défaillances techniques et de négligence dans la gestion du trafic. Si le bateau avait repris la mer quelques semaines après une révision, il a été surtout dramatique de constater au moment du naufrage un nombre de passagers proche du quadruple de son contenu normal. Soit 500 places autorisées contre plus de 2000 embarqués à la survenue de l’accident.

Africpost

 

Comments

comments

Loading...