9AP071010017144Répondant aux critiques de la Maison Blanche à la reconnaissance de la Palestine, la ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallström a déclaré que la politique étrangère suédoise ne dépendait pas des États-Unis.
Vendredi, les médias ont rapporté en référence au Premier ministre suédois Stephen Löfven que la Suède serait le premier pays européen qui pourrait reconnaître la Palestine comme un Etat souverain, ce qui a provoqué les critiques de la part de Washington.

« Nous jugeons que la reconnaissance internationale de l’Etat palestinien est prématurée », a noté le représentant du département d’Etat américain, Jen Psaki.

La Voix de la Russie

Comments

comments

Loading...