mimi

Réagissant à la dernière décision du groupe de travail de l’ONU sur les détentions arbitraires, Mimi Touré, ancienne Garde des Sceaux, estime que le groupe de travail de l’ONU, sur les détentions arbitraires, devrait mieux utiliser son temps et son énergie ailleurs car l’affaire Karim Wade a été définitivement jugée par la justice sénégalaise seule compétente en la matière.

Aminata Touré rappelle que le groupe de travail n’est pas une juridiction et il n’a qu’un avis d’expert à émettre qui de toute façon n’a aucune incidence sur la souveraineté juridique du Sénégal qui dispose d’un système judiciaire équitable et de juges compétents.

Mimi Touré indique par ailleurs que Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies, dans son discours de nouvel an a félicité le Sénégal pour avoir fait avancer le droit pénal international en organisant le procès de Hissein Habré.

Africpost & Dakaractu

Comments

comments