648x415_illustration-migrants-rescapes-arrives-italieSelon le Haut-commissariat aux Nations pour les réfugiés (HCR) un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait 700 morts. Ce chalutier a chaviré à environ 60 miles (110 km) des côtes libyennes avec à son bord plus de 700 personnes. Cette triste nouvelle a été révélée Selon par 28 survivants récupérés par un navire marchand, a indiqué à la chaîne italienne RAInews24, Carlotta Sami, porte-parole du HCR en Italie. Notons aussi le samedi dernier 400 personnes en provenance de l´Afrique subsaharienne auraient péri. En tout plus de 1100 personnes sont décédés uniquement le week end du samedi 18 au dimanche 19 avril 2015.

Selon les derniéres informations, les passagers étaient de nationalités très variées. Ils venaient d’Afghanistan, du Pakistan, de Zambie, du Bangladesh, du Sénégal, mais aussi du Ghana, du Mali et d’Egypte. Entre 40 et 50 enfants se seraient trouvés parmi eux. Une journée de deuil a été décrétée dans toutes les communes de Sicile.

Même si en Afrique d´oú la plupart des victimes sont originaires, aucune mesure n´a été prise, l´Union Européenne par le biais de Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, a haussé le ton ce lundi 20 avril par ces mots :

« Les tragédies de ces derniers jours, de ces derniers mois, de ces dernières années, c’en est trop. On a besoin de mesures immédiates de la part de l’UE et des Etats membres », a martelé Federica Mogherini, citant le renforcement de l’opération européenne de surveillance maritime Triton, mais aussi une meilleure répartition de l’accueil des migrants au sein de l’Union.

Une grande partie de ces sujets sont de la compétence exclusive des Etats membres, très réticents à accueillir plus d’immigrés, alors que l’Italie, la Grèce et l’Espagne doivent porter la quasi-totalité du fardeau.

 

Africpost

 

Comments

comments

Loading...