birahim

Le procès de Biram ould Dah ould Abeïd devrait s’ouvrir ce jeudi matin à Rosso. Biram, c’est ce militant anti-esclavagiste, arrivé second à la présidentielle de juin dernier et qui a été arrêté le 11 novembre à Rosso avec plusieurs autres membres de son association, l’IRA. Il participait alors à une caravane qui sillonnait la vallée du fleuve Sénégal pour dénoncer l’accaparement des terres au détriment de la communauté haratine à laquelle il appartient, communauté d’anciens esclaves.

Les autorités reprochent à ces militants d’avoir tenu des propos racistes qui divisent le pays. C’est hier mercredi que les avocats ont appris la date du procès. Impossible pour eux de se préparer en si peu de temps disent-ils, ils vont donc demander un report.

“Nous avons été informés aujourd’hui [mercredi], de façon anodine, par quelqu’un du tribunal, que l’audience est renvoyée à ce jeudi…”

Maître Brahim ould Ebetty
Un des avocats de Biram ould Dah ould abeid

 

 

 

RFI

Comments

comments

Loading...