11755004_10207406741152632_934303263_oLes candidats du BEPC (brevet) doivent patienter quelques jours. Les résultats sont catastrophiques.

Cette année, les candidats pour l’obtention du premier diplôme de baccalauréat étaient plus de 41000 dont 45% des filles.

La première journée, les organisateurs ont pris toutes les dispositions pour le bon déroulement des épreuves. Un dispositif impressionnant de sécurité a été déployé, les policiers étaient devant les portes des centres pour éviter de tricherie, à leurs mains des détecteurs pour empêcher l’entrée des appareils électroniques. Ce même jour, pendant toute la soirée et jusqu’au lendemain matin avant l’heure d’examen, le sujet des sciences physiques a circulé dans les grandes villes avec des corrigés.

En effet, la deuxième journée, les candidats scientifiques ont été surpris de voir des corrigés du sujet des Sciences Physiques circulés dans les salles d’examen. Les applications Whatsapp et Viber ont massivement participé à la fuite de ces épreuves. Devant l’incapacité des policiers de confisquer tous les appareils, certains candidats se sont retrouvés dans les salles avec leurs portables leur permettant de photographier les sujets page par page et les envoyer à leurs amis pour les corriger et les renvoyer les images des corrigés.

Le Directeur des Examens et Concours de la RIM (DEC), Mr Yedaly Ould Meguett, a confirmé, sur le plateau de la télévision nationale, El Mouritaniya, la fuite de l’épreuve de la physique-chimie pour la série scientifique à la première session du baccalauréat 2015, il a informé la reprise de cette épreuve pour le Lundi 22 Juillet. A ce sujet, Ould Meguett, a déclaré qu’une enquête est ouverte et qu’elle suit son cours et que les responsables de cette fuite seront punis selon la loi.

Selon nos informations, nous avons appris sur ces fuites que plusieurs professeurs ont été interpelés par un service de la gendarmerie nationale et parmi eux un professeur d’une grande expérience.

Il n’est pas exclu que des chefs services au ministère de l’éducation, des directeurs d’écoles privées et des professeurs soient entendus dans cette affaire.

Ce n’est pas la première fois, et les candidats ont toujours déploré cette situation, la rumeur a pris de l’ampleur avec la solidarité des candidats.

C’est ce désagrément qui a retardé la publication des résultats et la session complémentaire prévue le 13 Juillet a été finalement repoussé jusqu’au 23 courant.

Le taux de réussite varie entre 7 et 10% pour la session normale. Sidaty Ould Brahim est le lauréat national du Bac Mathématiques 2015. Il a obtenu la première moyenne dans la série C de 16,53/20. Il est suivi par Ahmed Ould Mahmoud Yahya Amar qui a occupé la seconde place dans cette filière avec une moyenne de 16,16/20 suivi de Mohamed Lemine Mohamed Limam avec 16,11/20 pour la 3e place. La fille du nom de Vatimetou Mohamed Abdallahi sauve l’honneur des candidates avec une moyenne de 15,95/20 pour la filière sciences naturelles, elle est la 4e. La 5ème place dans ce classement national des points obtenus est revenue à Vatimetou Mohamed Bourdidi, candidate au Bac C avec une moyenne de 15,83/20.

Pour l’école fondamentale, le seuil d’admissibilité a été fixé à 85 sur 200 points.

Le candidat Mohamed Mohamed Lemine Cheikh Maleinina de l’école Medina 2 à Nouadhibou (Nord) est arrivé premier avec 189 points suivi d’ Amal Agueb de l’école Sanabil (Nouakchott Ouest), 187 points. Les dix premiers sont tous des meures. Selon la direction générale des examens et des concours (DEC), le pourcentage des admis au concours d’entrée en première année de l’enseignement secondaire pour l’année scolaire 2014-2015 a largement dépassé les 55%.

Pour le même concours, le nombre des admis a atteint 34717 cette année contrairement à l’année passée lors du même examen alors qu’il était de 33600, selon les mêmes sources. Pour ce qui est le nombre des candidats inscrits, il a atteint 23193 au lieu de 22000 l’an dernier, ce qui signifie que le taux qui était 59%, est devenu 63.

Il est important de souligner que les autorités supérieures du pays avaient décrété en novembre 2014, que l’année 2015 est l’année de l’enseignement par excellence. D’ailleurs d’énormes moyens humains, matériels et financiers ont été mobilisés par la réussite de cette décision. Pour rappel, le président s’est rendu dans plusieurs régions du pays, il a visité les écoles, collèges et lycées pour s’enquérir de la situation qui prévaut. Mouhamed Ould Abdel Aziz a rassuré les parents toutes les parties prenantes de l’éducation.

Les résultats du concours de BEPC devaient être publiés cette semaine mais la direction des examens et des concours (DEC) a décidé d’entreprendre une seconde correction pour 20 paquets des copies en anglais.

Dans le cadre des examens nationaux, l’opinion publique a été très déçue aujourd’hui, par les résultats du baccalauréat toutes les séries confondues et surtout pour la série lettres modernes. La majeure partie de la population soutient que ceux qui ont réussi ont utilisé les applications mobiles pour décrocher le baccalauréat.

Oumar BA

Journaliste et Consultant chez Africpost

Comments

comments

Loading...