rim

En Mauritanie, l’aide publique à la presse nationale a été annoncée ce 18 janvier 2016. Le montant alloué par le gouvernement sera de 3 milliards d’Ouguiyas mauritaniennes, soit environ 9,8 millions $. Cette subvention est destinée à l’ensemble des entreprises de presse et de communication éligibles.

Dans cette cagnotte, les médias d’Etat bénéficieront de 1,6 milliard d’Ouguiyas, soit plus de 50% de la subvention. Une part reviendra aux cellules de communication des ministères pour les renforcer.

Il n’empêche que l’aide publique à la presse en général et celle destinée aux médias privés, a augmenté en Mauritanie ces dernières années. En 2012, l’aide à la presse privée, instituée par la loi, était de 200 millions d’Ouguiyas, soit quelque 600 000 $. Face à l’augmentation de la cagnotte, les supports de communication se sont aussi multipliés, au point où la subvention reste insuffisante.

Les critères d’accès à l’aide sont, entre autres, la situation des employés, la périodicité de l’organe de presse, sa régularité, le niveau de distribution ainsi que sa diversité.

L’aide est gérée par une commission dédiée qui travaille à soutenir l’impression des journaux, l’équipement des entreprises de presse, le paiement des journalistes, la sécurité sociale, l’encouragement des talents, les aides aux associations, syndicats, regroupements de la presse et à la maison de la presse.

Africpost & Agenceecofin

Comments

comments

Loading...