rimelec

Les Mauritaniens désignent leur président. Le chef de l’Etat sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, élu en 2009 après son coup d’Etat, est le grand favori de cette élection présidentielle. Un scrutin que la plupart des opposants d’Aziz ont décidé de boycotter. L’enjeu sera donc le taux de participation ce samedi, au lendemain du vote des militaires. Des militaires qui ont sans doute voté en faveur du président sortant, qui est un ancien général et qui a amélioré leur situation morale et matérielle.

Outre Ould Abdel Aziz, quatre candidats briguent le poste suprême, dont une femme et un militant anti-esclavagiste qui affirme que les esclaves et anciens esclaves forment plus de la moitié
de la population mauritanienne.

Africpost

Comments

comments

Loading...