Mali: démission du gouvernement sur fond de «divergences de vue» avec le président Boubacar Keïta

Le Premier ministre malien Oumar Tatam Ly (photo) a présenté, dans la soirée du samedi 5 avril, la démission de son gouvernement en invoquant des «divergences de vue» avec le président Ibrahim Boubacar Keïta.

«Le président de la République a mis fin aux fonctions de M. Oumar Tatam Ly, Premier ministre, sur présentation par celui-ci de la démission du gouvernement», précise un communiqué lu à la TV nationale.

Selon la même source, le président malien «a nommé M. Moussa Mara, (actuel ministre de l’Urbanisme) Premier ministre et l’a chargé de former un nouveau gouvernement». Aucune échéance n’a été fixée pour l’annonce de la composition de son gouvernement.

Dans sa lettre de démission, Oumar Tatam Ly  précise que des «dysfonctionnements» et des «insuffisances dans la marche du gouvernement réduisent grandement sa capacité à relever les défis». Il souligne n’avoir pas pu «convaincre» le président Keïta de changer de cap dans la gouvernance du pays.

«En conséquence, en considération de ces vues différentes qui ne me mettent pas dans la position de remplir la mission que vous m’avez confiée, je suis au regret de vous présenter ma démission du poste de Premier ministre», ajoute-t-il.

Expert comptable de formation, Moussa Mara s’était présenté contre Ibrahim Boubacar Keïta au premier tour de l’élection présidentielle, en août dernier. Selon l’un de ses proches, le chef du gouvernement démissionnaire a tenté «de manière insistante depuis début mars 2014 d’attirer l’attention» du président Keïta sur le fait «qu’il fallait non seulement restructurer l’équipe gouvernementale, mais changer les vieilles habitudes de gestion au Mali».

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...