onu

15 avril 2015 – Alors que les Etats membres se penchent sur l’élaboration d’un nouveau programme de développement pour l’après-2015, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mercredi ces derniers à reconnaitre l’importance du rôle du sport dans la promotion du développement durable

En 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies avait proclamé le 6 avril Journée internationale du sport pour le développement et la paix dans le but de célébrer la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à l’adoption de modes de vie sains et à l’édification d’un monde pacifique.

En l’honneur de la deuxième célébration de cette Journée, le 6 avril dernier, l’ONU organisait ce mercredi 15 avril une réunion de haut niveau sur le thème choisi pour son édition 2015, à savoir ‘L’action commune en faveur du développement durable pour tous à travers le sport’.

Cet évènement, qui a eu lieu au siège des Nations Unies, à New York, réunissait un certain nombre de personnalités issues du monde du sport, dont le Président du Comité international olympique, Thomas Bach, le Président du Comité international paralympique, Philip Craven, l’ancienne joueuse professionnelle de tennis américaine, Billie Jean King et l’athlète en fauteuil roulant américaine, Cheri Baluwet.

« Comme vous le savez, en août 2013, l’Assemblée générale a fait du 6 Avril, la Journée internationale du sport pour le développement et la paix pour commémorer la première ouverture des Jeux olympiques en 1896 », a déclaré le Secrétaire général dans une série de remarques prononcées lors de cette réunion de haut niveau, à laquelle participait également son Conseiller spécial pour le sport au service du développement et de la paix, Wilfried Lemke.

« Je salue également l’énorme contribution des nombreux athlètes et personnalités sportives qui travaillent comme ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies », a poursuivi M. Ban, tout en encourageant tous les sportifs du monde entier, hommes et femmes, à soutenir cette année le nouveau programme de développement durable des Nations Unies.

« Le sport joue un rôle important dans la société. Il encourage les individus à relever des défis, bâtir des relations solides avec les autres et tendre vers des objectifs communs », a estimé le chef de l’ONU, ajoutant qu’en période de conflit et de troubles, le sport peut également aider à fournir aux victimes « un espace pour guérir et grandir ».

« Les Jeux olympiques et paralympiques permettent de faire avancer les travaux de l’Organisation des Nations Unies », a soutenu M. Ban, mentionnant notamment le financement par le Comité international olympique d’un centre sportif inauguré l’an dernier à Haïti.

« Cette année, lorsque l’épidémie d’Ebola a éclaté en Afrique de l’Ouest, la FIFA, la Fédération Internationale de Football Association, a aidé à transformer les stades en centres de traitement, comme le stade Antoinette Tubman de Monrovia, au Libéria », s’est encore félicité le Secrétaire général, saluant également le renforcement de la Charte olympique, dans laquelle figure désormais le principe de non-discrimination sur la base de l’orientation sexuelle.

« Le Comité international paralympique a également été un acteur clé, en favorisant une culture où les personnes handicapées sont encouragés et célébrés », a poursuivi M. Ban, tout en félicitant aussi les athlètes qui utilisent leur renommée et leur influence pour aider à apporter des changements sociaux.

«Grâce au sport, nous pouvons générer l’inspiration et l’espoir en un avenir meilleur pour tous », a conclu le chef de l’ONU.

ONU

Comments

comments

Loading...