elmau

château Elmau

©Dr. Pierrette Herzberger-Fofana

Bienvenue aux chefs d’Etat d’Afrique

L’Allemagne se prépare à accueillir en grande pompe les membres du G7. Six chefs d’Etat Africains ont également été conviés à participer à cette rencontre, notamment: Mme Ellen Sirleaf Johnson, Prix Nobel de la paix 2011 et Présidente du Libéria, Monsieur Macky Sall, Président du Sénégal, ainsi que les présidents d’Afrique du Sud, du Nigéria, de l’Ethiopie et de la Tunisie.

Un système unique de sécurité a été mis en place à Elmau. Cette petite ville est littéralement verrouillée. Seuls les citoyens qui y résident peuvent y avoir accès. Depuis une semaine, des hélicoptères sillonnent l’espace aérien et même les bouches d’égout ont été hermétiquement fermées. Elmau vit à l’heure du G7. Un soleil rayonnant et des prévisions climatiques qui oscillent entre 25 et 30e donneront au sommet une couleur estivale.

La Bavière: Elmau

La Bavière, l’une des plus belles régions de l’Allemagne se trouve dans la partie Sud du pays. Elmau est situé à 75 km de Munich, la capitale de la Bavière et non loin de la ville de Garmisch-Partenkirchen. Garmisch-Partenkirchen est la ville du ski par excellence. C’est un centre touristique de renommée mondiale. Le château d’Elmau, qui abritera le sommet, est situé à 1800 mètres d’altitude, dans les Alpes bavaroises, au cœur d’un paysage de contes de fées. Il est entouré de lacs et de frondaisons verdoyantes. Le sol aux alentours est parsemé d’une fleur rare. Il est classé monument historique. C’est donc dans un cadre idyllique que se dérouleront les travaux du G7.

Historique du château d’Elmau

Construit en 1914 par le philosophe-théologien Johannes Müller, le château a accueilli de nombreuses personnalités allemandes comme le prince Max de Bade et Adolf von Harnack, un intellectuel du 20e siècle très influent à cette époque. Le château renferme également une part d’histoire nazie. En effet, son constructeur, M Johannes Müller, un théologien protestant au caractère versatile était devenu, sous le IIIe Reich, à la fois un partisan d’Hitler et un opposant à sa politique antisémite qu’il considérait comme une «honte pour l’Allemagne». L’histoire particulière du château, montre comment l’Allemagne fait face à son passé. Le choix même du lieu n’est pas fortuit, car la chancelière tient à donner au monde l’image d’une Allemagne qui a tourné complètement le dos à son passé sombre. Elle obtient ainsi l’unanimité de la classe politique, quelle que soit l’appartenance politique.

Depuis 1957, le château est devenu un haut lieu des débats de la littérature en langue allemande avec l’écrivaine Ingeborg Bachmann et le grand critique littéraire feu Marcel Reich Ranicki. Dans les années 1970, Elmau devient le Bayreuth de la musique classique de chambre. Des compositeurs de renom comme le célèbre violoniste et chef d’orchestre Yehudi Menuhin et, plus tard, des intellectuels d’Europe, d’Amérique et d’Israël ont tenu de nombreux symposiums où de l’effervescence des idées jaillissaient des questions d’intérêt public et de haute actualité. Pour l’ancien Président de la République fédérale allemande, M. Johannes Rau, Elmau était sa « patrie spirituelle », où il a participé à de nombreux forums et échanges socio-politiques.

Aujourd’hui, ce sont les 7 chefs d’états des pays industriels et leurs homologues de l’Afrique dont les pays sont reconnus pour leur stabilité politique, leur respect des règles démocratiques et leur bonne gouvernance qui sont les hôtes de ce château. Elmau, hameau touristique de 2000 habitants sera durant une semaine le centre du monde. Il a été transformé en zone de haute sécurité pour le Sommet du G7 qui aura lieu dimanche 7 et lundi 8 juin 2015.

Le château Elmau

Durant la seconde guerre, le château a été transformé en maison de repos pour les soldats atteints de tuberculose qui revenaient du front. La Wehrmacht, ou armée du 3e Reich, l’avait loué afin d’éviter que le château ne soit confisqué par les SS. A la fin de la guerre, le château servait d’hôpital aux troupes américaines, aux survivants de l’holocauste et aux personnes déplacées. A partir de 1951, il est rénové et sert d’hôtel. En 2005, Elmau a été la proie des flammes et a été en partie détruit. Les deux ailes principales ainsi qu’un tiers des chambres ont brûlé. Il a été reconstruit et comprend aujourd’hui un hammam oriental de luxe et 160 suites.

Dimanche, les habitants seront les hôtes de la chancelière et du Président Obama. Un programme dans la plus pure tradition bavaroise sera offert aux grands de ce monde, notamment: danse locale, « Schuplatter » en costume traditionnel, offrande de « Bretzel », c’est-à-dire de pain-gâteau incrusté de morceaux de sel, bière bavaroise et lait frais.

C’est dans ce hameau paisible que les sept plus grandes nations industrielles du monde et leurs pairs africains vont se réunir pour discuter des grandes orientations de la politique mondiale. Ces sept grandes puissances sont :

L’Allemagne ( avec à sa tête, la Chancelière Angela Merkel)

Les USA (avec à sa tête, le Président Barack Obama)

La Grande Bretagne (avec à sa tête, le Premier Ministre David Cameron)

La France (avec à sa tête, le Président François Hollande)

Le Canada (avec à sa tête, le 1er ministre Stephen Harper)

L’Italie (le président du conseil Matteo Renzi)’

Le Japon (le premier ministre Shinzo Abe)

Pour la 5ème fois, l’Allemagne assume la présidence du Sommet. Les questions d’économie mondiale, de politique étrangère et de développement seront au cœur des débats.

En prévision de la Conférence internationale sur les variations climatiques, la question de la protection du climat tiendra une place de choix. Les chefs d’Etat discuteront également de la lutte contre le terrorisme, la situation en Syrie et en Iraq, l’Etat islamique, les pourparlers entamés avec l’Iran à propos de l’utilisation de la bombe atomique et le conflit avec l’Ukraine. L’exclusion de la Russie donne un goût amer à ce grand rendez-vous mondial. De nombreux investisseurs allemands ainsi que l’ancien chancelier, Helmut Schmidt, se sont prononcés pour une inclusion de la Russie à cette grande rencontre.

G7. Dialogue avec les chefs d’Etats Africains

Le G7 veut soutenir les états africains dans leurs efforts de réforme en vue d’une émergence économique pour le bien-être des populations et d’un développement durable, condition sine qua non pour assurer la paix et la sécurité alimentaire en Afrique. C’est pourquoi les chefs d’états qui œuvrent en ce sens ont été invités à participer à cette rencontre. A travers leur personne, c’est tout le continent africain qui est à l’honneur. Dr. Macky Sall h.c, le président du Sénégal, à qui la Corée vient de décerner le titre honorifique de Docteur honoris causa est le Président du NEPAD. A ce titre, il fera figure de proue au cours du G7 et devra défendre les objectifs du Millénaire pour le développement du continent africain.

Le NEPAD Le Nouveau Partenariat pour le Développement de L’Afrique

Le NEPAD dont le but ultime est de combler le fossé séparant l’Afrique du reste du monde entre dans une phase décisive. Il est certain que la question de la lutte contre la pandémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest et des questions afférentes telles que la résistance aux antibiotiques et la recrudescence des maladies dans les pays pauvres de la planète telles que le paludisme, la maladie du sommeil et l’hépatite virale feront partie de l’agenda santé. D’autres sujets tels que le pillage des ressources halieutiques et la désagrégation de l’environnement maritime, l’énergie et la mise en place de normes standard pour chaînes de livraison dans le commerce, la justice sociale, l’emploi des jeunes, l’accès à l’éducation pour les filles et l’appui aux femmes afin qu’elles ne dépendent plus de l’autorité patriarcale ou matriarcale et puissent parvenir à subvenir à leurs besoins feront également l’objet de discussions intenses.

Pour conclure les participants au G7 sont conscients de la responsabilité qui leur incombe en ce qui concerne le devenir de notre planète. Le G7 fonde sa politique sur des principes qui reposent sur les valeurs suivantes : liberté, droits humains, démocratie, paix et sécurité en vue d’assurer un développement durable et une émergence économique pour tous les pays du monde et à tous les citoyens de la terre. L’Afrique demeure le partenaire privilégié pour établir un dialogue fructueux. Avec les présidents d’Afrique, le G7 souhaite jeter de nouvelles passerelles afin que le continent africain puisse jouer sa partition dans le concert des nations. Le G7 ouvre donc de nouvelles perspectives d’avenir pour un monde où la paix demeure le levain de la politique.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana
Conseillère municipale – Erlangen (Allemagne)
drherzbergerfofana@gmail.com

Comments

comments

Loading...