Les pays africains à faible revenu désormais admis au guichet de prêts souverains de la BAD

Les pays africains à faible revenu peuvent désormais obtenir des ressources non concessionnelles du guichet de prêts souverains de la Banque africaine de développement (BAD), a annoncé l’institution dans un communiqué.

Cette nouvelle mesure permet à la Banque de répondre de manière proactive à l’amélioration des conditions économiques intervenue dans les pays membres régionaux (PMR) durant la dernière décennie, en donnant accès aux ressources provenant de son guichet de prêts souverains non concessionnels aux pays à faible revenu afin de financer des projets viables. Les ressources souveraines sont des ressources tirées du guichet public, ou guichet souverain, pour financer les opérations du secteur public, par opposition au guichet du secteur privé qui offre des prêts non souverains garantis.

Le groupe de la BAD met ainsi en évidence sa reconnaissance des progrès économiques importants réalisés par les pays africains au cours de la dernière décennie et montre qu’il poursuit sa mission de soutien à leur croissance inclusive.

Environ 37 pays, soit presque 70 % des PMR, font jusqu’ici partie de la catégorie des pays à faible revenu qui ne peut obtenir que des ressources concessionnelles du Fonds africain de développement (FAD).

Les pays à faible revenu dont le risque de surendettement est faible ou modéré pourront accéder aux ressources souveraines de la BAD, à condition que leur situation macroéconomique soit viable et après qu’ils aient été soumis à une analyse de soutenabilité de la dette (ASD) du FMI, ainsi qu’à un contrôle rigoureux du Comité de risque de crédit de la Banque.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...