ba

Le gouvernement sénégalais a mis en place un fonds doté de 350 milliards FCFA destiné à éponger la dette intérieure, a annoncé le ministre de l’Economie et des finances, Amadou Ba (photo), le 18 juin.

«Après les salaires, la dette publique et l’énergie, l’argent public sera prioritairement utilisé pour payer les sommes que l’Etat doit aux entreprises sénégalaises», a déclaré le ministre au cours d’une réunion avec des représentants de la Direction centrale des marchés publics, du Conseil national du patronat (CNP) et de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNESS).

«Payer la dette intérieure est une volonté clairement exprimée par le président de la République et que nous entendons mettre en œuvre. Le Trésor public a déjà reçu des instructions dans ce sens», a ajouté M. Ba, indiquant que l’Etat est en train de finaliser deux grosses levées de fonds qui serviront à éponger la dette intérieure et la mise en œuvre de projets d’investissements prioritaires.

Une récente étude de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE), relevant du ministère sénégalais de l’Economie et des finances, a révélé que la morosité économique au Sénégal est due davantage à des contraintes endogènes qu’à des facteurs exogènes, précisant que ces contraintes portent notamment sur le crédit, le mauvais fonctionnement du marché intérieur, la faible productivité et l’environnement des affaires.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...