bad

Participant à la dernière série de consultations de la commission conduite sous l’égide du Programme des Nations unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et la revue scientifique The Lancet, dont il est membre, Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD), a tenu à souligner, le 13 février à Londres, l’importance du capital humain dans la création de richesses et la croissance inclusive.

Créée en mai 2013, cette commission, intitulée “ONUSIDA-Lancet : Vaincre le sida – Promouvoir la santé mondiale”, est coprésidée par Joyce Banda, présidente de la République du Malawi, Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine, et Peter Piot, directeur de la prestigieuse London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM).

Après celle tenue au Malawi en juin 2013, cette deuxième et dernière série de consultations, qui s’est déroulée dans la capitale britannique les 13 et 14 février 2014, devrait déboucher sur un rapport majeur, que publiera prochainement la revue médicale The Lancet.

afbd.org

Comments

comments

Loading...