no

Le Fonds d’investissement norvégien pour les pays en développement (Norfund) envisage de réaliser des investissements dans les secteurs des services financiers et des énergies vertes au Ghana dans le cadre d’une stratégie d’expansion en Afrique de l’Ouest, rapporte l’agence Bloomberg le 7 février, citant un dirigeant de l’établissement.

«Norfund a commencé à examiner des opportunités d’investissement en Afrique de l’Ouest durant le deuxième semestre 2015. Nous avons déjà identifié deux opportunités dans le secteur des services financiers et des énergies propres au Ghana», a déclaré Deepak Malik (photo), directeur du bureau de Johannesburg du fonds norvégien qui a jusqu’ici réalisé l’essentiel de ses investissements en Afrique australe et en Afrique de l’Est.

«Nous avons atteint un stade de maturité qui nous permet d’étendre nos opérations à d’autres parties du continent», a-t-il ajouté, indiquant que Norfund envisage d’ouvrir un bureau à Accra après ceux de Johannesburg, Maputo et Nairobi. M. Malik a d’autre part révélé que Norfund pourrait aussi réaliser des investissements au Nigeria.

«Nous sommes plus familiers avec les pays anglophones d’Afrique de l’Ouest. Et c’est pour cette raison que nous avons décidé d’entamer nos investissements dans la région au Ghana, et peut-être au Nigeria», a-t-il souligné.

Norfund a déjà investi 1,5 milliard de dollars en Afrique. Ses investissements phares incluent une participation de 12,5% dans le parc éolien de Lac Turkana au Kenya, le plus grand projet éolien du continent, et une prise de participation dans le groupe bancaire kenyan Equity Bank. Le fonds norvégien a aussi investi, entre autres, dans l’énergie solaire au Rwanda, la production du biogaz en Afrique du Sud ainsi que dans des banques en Ouganda et au Zimbabwe.

Africpost & Agenceecofin

Comments

comments

Loading...