La Nouvelle Génération de la République (NGR) a réagi face aux derniers éléments provenant de la nouvelle Assemblée nationale. En effet, Abe Sylla a interpelé les nouveaux députés à jouer leur partition. Au lieu de réclamer 25 millions de francs guinéens, il suggère plutôt la hausse des salaires des travailleurs ou la subvention des produits pétroliers, a-t-on appris lundi soir dans une déclaration exclusive qu’il a adressée à la rédaction de votre quotidien Guineenews©.

Dans son communiqué, l le président de la NGR a fait savoir que les premiers éléments venant de l’hémicycle, sont méconnaissables, eu égard aux discours des uns et des autres durant la longue transition démocratique.

Réagissant face à une éventuelle fixation du salaire mensuel des députés à 25 millions de francs, plus une dotation d’un véhicule tout terrain 4×4 chacun, le leader de la NGR pense que ces propositions ne répondent pas au combat mené au nom du peuple de Guinée. « Il est difficilement acceptable d’imaginer que nos représentants, aient pensé à eux-mêmes avant le peuple. Peut être qu’ils sont mieux aguerris sur les capacités financières de notre pays. Et si tel était le cas, les premières propositions à sortir de notre nouvelle assemblée devraient être à l’endroit de nos populations », note-t-il.

Pour le plus Américain des politiciens guinéens, les députés, au lieu de penser à un montant si faramineux, auraient pu proposer, par exemple, des intentions allant dans le sens de l’allégement des conditions de vie des populations, telles l’augmentation des salaires des travailleurs, la subvention d’engrais et autres formes d’aide, la subvention des produits pétroliers, qui viennent de subir d’ailleurs une augmentation de prix à la pompe.

Poursuivant, le président de la NGR a fait savoir qu’avec cette allure, tout semble donner raison aux détracteurs qui soutiennent qu’en Afrique et particulièrement en Guinée, les politiciens de toute tendance se battent pour se servir et non servir le peuple. « Notre jeune assemblée doit apprendre à faire de la politique autrement afin de pouvoir rependre aux multiples problèmes du pays », poursuit-il.

Par ailleurs, Ibrahima Abe Sylla, s »exprimant au nom du bureau exécutif de la NGR, invite les illustres députés à jouer leur partition, pour la consolidation de la jeune démocratie, de l’État de droit, de la paix, de la justice, et de l’équité; gages d’un développement harmonieux du pays. « Les députes se doivent d’éviter de jeter nos populations dans les rues », affirme-t-il.

Enfin, estime Abe Sylla, la NGR entend rester fidèle à ses idéaux et n’hésitera pas à tout moment à rappeler les différentes Institutions de la république sur leur responsabilités dés que nécessaire.

 

http://guineenews.org

Comments

comments

Loading...