La visite des étudiants de la faculté des sciences et techniques, ce dimanche matin à l’institut de formation technique de Gambie, met fin à la 7eme édition de student’s week organisé par GTTI. C’est ici que les diplômes de participation ont été remis aux assistants devant les autorités administratives de l’institut.

Ce jumelage constitue un trait d’union entre les étudiants gambiens et sénégalais. “Bene sénegambia” est le thème retenu pour cette année.  Le rôle de l’étudiant dans les relations entre les deux pays a fait l’objet d’une conférence dès le début des activités, le lundi 10, animée par les enseignants de l’institut.

Cornelius Gomez, quant à lui, a fait un exposé riche sur la culture des deux pays. L’exposant a insisté sur la revalorisation des liens sociaux, culturels, politique et économique entre la Gambie et le Sénégal. En sus Cornelius a montré l’importance de l’enseignement des langues nationales car, selon lui, les langues étrangères sont dangereuses pour les citoyens. Il a saisi cette occasion pour demander aux autorités de mettre en place un institut des arts qui participerait à l’émancipation de la culture sénégambienne.

Durant toute cette édition, les activités cultures comme la lutte, le football, le volleyball, des théâtres, des chansons traditionnelles et des pas de denses ont attiré l’attention du public.

Les étudiants ont découvert l’aéroport international (à Youndoum), les marchés de Banjul et de Serrekunda, le parc naturel de monkey ( à sénégambia).

On peut retenir qu’il n’y a pas une grande différence entre les deux pays même si les langues officielles ne sont pas les mêmes.

Les deux présidents ont prononcé leurs discours la veille et ont mis l’accent sur les liens de fraternité et le partenariat entre les deux amicales.

Le président de l’amicale des étudiants de la FST- le général Ibrahima Ngom- a montré sa satisfaction du déroulement des activités et de l’accueil, remercié les assistants et appelé les autorités politiques à accompagner cette initiative car elle est source d’intégration. Il a noté que certains étudiants de l’UCAD ont pu se connaitre à Bakau alors qu’ils n’avaient cette chance à Dakar.

Élisabeth Kinta Gomez, la présidente de « Student union de GTTI » soutient : « cette rencontre est le fruit d’une collaboration entre les anciens étudiants de la FST et de GTTI. » Comblée de joie, elle avance: « l’objectif n’est pas seulement d’effectuer des voyages entres l’université et l’institut mais une plateforme qui donne plus de forces aux liens de fraternité entre les deux avec les mêmes vécus et qui facilite la mobilité des personnes et des biens elle souhaite aussi avoir une femme à la tête de l’amicale de la FST. »

Pour rappel, la 7e édition de student’s week s’est tenue à Bakau, friendship hostel. Cette ville se trouve sur la côte atlantique à l’ouest et à une quinzaine km de la capitale.

Oumar Ba

Comments

comments

Loading...