Les étudiants de GTTI-SU

L’amicale de la faculté des sciences et techniques a accueilli les étudiants gambiens de Gambia Technical Training Institute le 28 décembre pour la septième édition de la semaine de l’étudiant sénégambien.

Depuis 2011, les étudiants de la faculté des sciences et techniques organisent tous les mois de décembre un jumelage avec les étudiants de Gambia Technical Training Institute. La septième édition est intervenue quatre mois après celle tenue à Banjul, la capitale de la République de Gambie, en juillet. Près de cent visiteurs vont profiter des fêtes de Noël pour passer les vacances de fin d’année et créer des liens amicaux avec leurs camarades sénégalais.

Au menu de cette rencontre d’une semaine, du 28 décembre au 4 janvier, les visites au monument de la renaissance africaine, au parc forestier de Hann, à la télévision DTV, à la maison des tortues de Sangalkam, à l’île de Gorée, au Cices, des conférences, du football et un dîner de Galla.

Pour marquer le clap de début, les gambiens se sont rendus à l’ambassade de le Gambie au Sénégal. Ils ont rencontré le « premier ambassadeur de la nouvelle Gambie » qui a donné le coup d’envoi des manifestations. Dans la même journée, ils ont visité la bibliothèque universitaire et les différentes facultés de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la place du souvenir africain et le centre commercial, Sea plazza.

À l’ambassade, les  étudiants ont eu droit à un accueil chaleureux de la part de leur ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire. Ebrima Ousmane Ndure a en profité pour dispenser sur place un cours magistral sur la procédure de nomination d’ambassadeur. Il a promis d’accompagner les organisateurs et magnifié les relations entre les deux pays. «Je vais faire tout ce que je peux pour que le jumelage soit renforcé. Les étudiants sont entrains d’entreprendre les bonnes relations entre les deux pays. On a qu’à les encourager car ils sont les leaders de demain et sont entrain de faire un travail noble. »

La Gambie, un pays qui est enclavé dans la République du Sénégal, partage avec lui les mêmes réalités sociales, religieuses et climatiques. « On a les mêmes cultures et langues. Rien ne peut nous séparer », rassure l’ambassadeur.

L’ambassadeur de la République de Gambie montre une lettre de rappel aux étudiants

Dans le but de renforcer les bons liens qui existent entre la Gambie et le Sénégal, les étudiants échangent, lors de leur séjour, des idées et des contacts pour l’intégration des jeunes. Remerciant les fondateurs du jumelage, la présidente de GTTI Student’s union, Elizabeth Kinta Gomez, soutient : « notre objectif c’est de resserrer les liens entre les deux pays avec le courage et l’engagement de poursuivre le travail de nos prédécesseurs.»

Visite à la FST-UCAD

«Cette manifestation renforce les liens entre les gambiens et nous à travers le jumelage qui est mis en place depuis 2011. À l’issu de ces rencontres, nous faisons des débats et des échanges afin de soutenir les relations entre les citoyens et entre les diplomaties des deux pays », lance le chargé des relations extérieur de l’amicale de la FST, Tamba BA.

Dans la journée de samedi, le parc zoologique de Hann a été au rendez-vous avant d’organiser un match de foot entre les deux équipes nationales officieuses.

Le Sénégal en couleur jaune et la Gambie en bleue

Au parc de Hann

GTTI est le plus haut niveau d’éducation et de formation technique et professionnelle disponible en Gambie.

BA Oumar

Comments

comments

Loading...