La Côte d’Ivoire lève plus de 250 milliards de FCFA sur le marché de l’UEMOA

La Côte d’Ivoire a annoncé, le 17 mars, avoir levé en moins d’une semaine plus de 250 milliards de FCFA sur le marché de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) dans le cadre d’une émission obligataire qui marque le retour du pays sur le marché financier régional.

Selon un communiqué du ministère ivoirien de l’Economie et des Finances, cette «opération  historique», pour laquelle les souscriptions avaient atteint 265 milliards de F CFA, a eu lieu du 18 au 25 février 2014. « Il s’agit d’une performance historique dans la zone UEMOA, d’autant plus qu’en fouillant les livres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), jamais aucun pays n’avait réussi à atteindre ce niveau record de mobilisation de ressources sur le marché de l’UEMOA », ajoute le ministère de l’Economie et des Finances dans son communiqué.

Le taux nominal et la valeur nominale de l’obligation dans le cadre de cette opération sont respectivement de 6,5% et de 10.000 FCFA. La durée du remboursement est de 7 ans, avec un amortissement trimestriel à partir de la 3eme année.

«Les résultats de cette levée de fonds sur le marché de l’UEMOA témoignent de la bonne santé de notre économie, de la crédibilité de notre signature et du grand retour de la Côte d’Ivoire sur le marché du monde de la finance», s’est félicité Kaba Nialé, ministre en charge de l’Economie et des Finances.

Pour le reste de l’année 2014, la Côte d’Ivoire compte lever, un montant total de 810 milliards de FCFA sur le marché de l’UEMOA ainsi que sur les marchés internationaux.

Après une crise politico-militaire qui s’est étalée sur plus d’une décennie, la Côte d’Ivoire est en passe de retrouver sa place de première puissance économique dans l’espace francophone ouest-africain. Le premier producteur mondial de cacao a enregistré des taux de croissance économique de 9,8% en 2012 et d’environ  8% en 2013, selon le FMI.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...