La Côte d’Ivoire compte recourir à nouveau au marché international de la dette en 2015

La Côte d’Ivoire va emprunter en 2015 sur les marchés internationaux pour financer son budget, après le récent succès de sa récente émission d’euro-obligations, qui a recueilli 554 millions d’euros, a annoncé la ministre de l’Economie, Nialé Kaba, le 25 juillet.

«La Côte d’Ivoire envisage de retourner sur les marchés financiers internationaux en 2015 avec certitude»,  a-t-elle  déclaré, notant que «la marge d’endettement du pays est encore grande».

Ce pays d’Afrique de l’ouest qui enregistré une forte croissance économique depuis la fin de la guerre civile en 2011, a levé récemment  363 milliards de FCFA (554 millions d’euros) grâce à un eurobond émis  sur le marché financier de la zone euro,  contre 240 milliards de FCFA (366 millions d’euros) attendus.  L’émission d’une maturité de dix ans et dont le taux d’intérêt est de 5,625% a été largement souscrite. «Ces résultats au-delà de nos attentes, attestent de la bonne perception de la Côte d’Ivoire par les investisseurs internationaux», s’est félicitée Mme Kaba.

La Côte d’Ivoire connaît une très forte croissance économique +9,8% en 2012, +8,7% en 2013 et de 8 à 10% prévus pour 2014, grâce notamment aux investissements publics dans les infrastructures.

Les Etats d’Afrique de l’Ouest recourent de plus en plus sur les marchés internationaux de la dette  pour financer les investissements publics. Quelque 3458 milliards de francs CFA (5,2 milliards d’euros) devraient être levés en 2014, soit 52% de plus qu’en 2013, avait estimé, début juillet, Adrien Diouf, directeur de l’agence Umoa-Titres, qui gère les opérations sur les marchés financiers de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...