La Chine va financer une ligne ferroviaire reliant le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi et le Soudan du Sud

La Chine va financer la construction d’une une nouvelle ligne ferroviaire reliant la ville portuaire kényane sur de Mombasa à Nairobi et à Kampala (Ouganda), Kigali (Rwanda), Bujumbura (Rwanda),  et Juba (Soudan du Sud).  Un  accord relatif au financement et à la construction de cette ligne de chemins de fer a été signé, le10 mai, entre la délégation d’hommes d’affaires accompagnant le premier ministre chinois Li Keqiang lors de sa visite  à Nairobi, et des officiels kényans.  

«C’est un projet  majeur  qui va stimuler la connectivité et l’intégration de la sous-région de l’Afrique de l’Est», a déclaré le  chef du gouvernement ministre chinois. «China Communications Construction Co. sera le maître d’œuvre du projet», a-t-il ajouté.

M. Li a signé  avec le Kenya 16 accords portant notamment sur des subventions pour la coopération économique, l’agriculture, la protection de la nature et la lutte contre le braconnage des éléphants et des rhinocéros, fléau qui est lié à la demande immense d’ivoire et de cornes de rhinocéros en Asie, en particulier en Chine.

Lors d’une conférence de presse conjointe, M. Kenyatta a remercié la Chine pour «son soutien et sa coopération continus dans nos efforts pour combattre et finalement éliminer le commerce illégal de l’ivoire, aussi bien que pour préserver notre héritage naturel».Il a aussi salué «les combats communs de l’Asie et de l’Afrique contre l’impérialisme et le colonialisme».

La visite du Premier ministre chinois était la première sur le continent depuis sa prise de fonctions l’année dernière et visait à approfondir les coopérations stratégiques et économiques croissantes entre le géant asiatique et un continent riche en ressources naturelles.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...