bmmarocLe Conseil d’administration de la  Banque mondiale a approuvé, le 29 avril, le nouveau cadre de partenariat stratégique (Country Partnership Strategy/CPS) avec le Maroc, en vertu duquel l’institution va augmenter son soutien financier à 4 milliards de dollars (USD) durant la période 2014-2017.

L’enveloppe consacrée au Maroc sera ainsi de 1 milliard de dollars par an, sur 4 ans, contre 600 millions pour le CSP précédent.

«Je suis très content de vous communiquer aujourd’hui l’approbation par le Conseil d’administration de la Banque mondiale  du nouveau CPS avec le Maroc (…) dont l’enveloppe financière potentielle va augmenter à 1 milliard de dollars par an, soit 4 milliards de dollars durant la période 2014-2017», a déclaré le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, Simon Gray, cité par l’agence marocaine MAP.

«Le  nouveau CPS s’articule autour de trois piliers, en l’occurrence la promotion d’une croissance concurrentielle et inclusive, l’édification d’un avenir vert et résilient, et le renforcement de la gouvernance et des institutions pour une meilleure prestation de services à tous les citoyens», a-t-il ajouté.

M. Gray a également présenté les axes transversaux de la nouvelle stratégie de partenariat qui intéresseront l’égalité des sexes, la jeunesse, l’expression et la participation, et ce en faveur d’un développement humain durable et inclusif.

Sur l’enveloppe d’un milliard de dollars prévue pour 2014, un prêt de 458,6 millions de dollars  a été déjà débloqué le jour même de l’approbation du nouveau CPS. Ce prêt vise à consolider la politique de développement des marchés de capitaux, à faciliter le financement des PME et à améliorer l’accès à l’eau potable en milieu rural.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...