José Mario Vaz, qui avait été investi comme candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), a été exclu de la compétition électorale par la Cour suprême.

bxoIl lui est reproché d’avoir participé au détournement d’une aide budgétaire accordée par l’Angola pour un montant de 12 millions de dollars, une accusation que réfute l’intéressé : « Il y a des gens qui veulent tirer profit politique de cette situation Je suis une personne propre. J’ai dirigé des institutions avec sérieux, détermination, fermeté et transparence », a-t-il communiqué à la presse.

La Cour suprême demande au PAIGC de se trouver un autre candidat, mais le parti ne l’entend pas de cette oreille : « La Cour suprême ne peut invalider une candidature qu’en cas de condamnation ferme ou si le candidat est en instance de jugement, ou en garde à vue » réplique-t-il.

Il est à craindre que le pays replonge dans une crise politique à quelques semaines seulement des élections.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...