7753880-12005887Le Sénégal par le biais de son ministre des affaires étrangéres, Mankeur Ndiaye, a annoncé hier devant les députés sénégalais, la décision du Président Macky Sall á envoyer 2100 soldats en Arabie Saoudite pour protéger les lieux Saints de l´islam (Médine et la Mecque) dont le pays abrite et participer á l´opération « Tempête décisive » au Yemen. Il n’y a pas eu de débat et encore moins de vote au Parlement sénégalais. Comme il ne s’agit pas d’une déclaration de guerre, un simple message pour informer la représentation nationale a été lu par le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.

Selon les autorités sénégalaises, ces Diambars, surnom des militaires sénégalais, vont rejoindre la grande coalition lancée depuis le 25 mars dernier et forte d´une dizaine de pays. Cette décision a été concrétisée suite á la récente visite officielle du Président sénégalais, Macky Sall, en Arabie Saoudite. Le président Macky Sall, avait réaffirmé, récemment à Dakar, le “soutien total” de son pays à la coalition internationale dirigée par l’Arabie Saoudite pour combattre les rebelles Houthis, au Yémen. Il avait cité dans une source officielle l’envoi de soldats sénégalais au Congo, au Mali, en République Centrafricaine, en Côte d’Ivoire, au Liban, en Guinée-Bissau, etc. (MAP) dans le passé. Selon le Président sénégalais, la décision résulterait d´une demande que lui avait faite le Roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud.

Une sollicitation qui, selon Mankeur Ndiaye, fait que «le président Macky Sall a décidé, dans l’exercice de ses prérogatives constitutionnelles, de répondre favorablement à cette demande en déployant en terre sainte d’Arabie Saoudite un contingent de 2100 hommes». Cela se justifie d´abord par la sérieuse menace á la paix, á la sécurité et á la stabilité de pays fréres et amis partenaires traditionnels du Sénégal avec lesquels le Sénégal partage des valeurs essentielles depuis des décennies selon une source diplomatique sénégalaise.

Cette décision des autorités sénégalaises divise les députés et le peuple sénégalais qui jugent dangereux et non nécessaire l´envoi d´une telle intervention. Ainsi, les réactions hostiles au déploiement des armées en Arabie Saoudite se multiplient au sein de la classe politique sénégalaise et au niveau même des simples citoyens qui n´apprécient pas du tout une telle décision. Les commentaires hostiles sont postés dans les réseaux sociaux mais aussi sur le site sénégalais en ligne seneweb.com. La plupart des internautes sénégalais jugent inexplicable l´envoi des soldats sénégalais au Yemen. Les sénégalais ont toujours le mauvais souvenir de leurs 92 Diambars qui ont péri en 1990 á la guerre du Golf suite á l´accident de l´Hercules saoudien qui les transportait. Un accident qui n´a jamais été mis au clair pour l´opinion nationale. 

Selon le député de la colation présidentielle, Cheikh Oumar Sy: « Aujourd’hui, le Yemen est une jungle. Vous avez aussi le fait que deux pays sont en train d’agir sur ce théâtre d’opérations à savoir l’Arabie saoudite et l´Iran. Donc, c’est quelque chose qui est devenu extrêmement compliqué. Et envoyer 2 100 hommes, c’est quand même beaucoup pour le Sénégal. Si l’Arabie Saoudite a promis d’investir au Sénégal contre notre soutien militaire, c’est extrêmement dangereux. Nous ne devons pas échanger la vie de nos soldats pour des pétrodollars. »

Africpost

Comments

comments

Loading...