NUNEATON, UNITED KINGDOM - APRIL 19: Britain's Prime Minister David Cameron addresses Conservative Party supporters at the Amberside Sports Club in Nuneaton on April 19, 2013 in Nuneaton, England. Cameron was launching the Conservative Party's local election campaign. (Photo by Darren Staples - WPA Pool/Getty Images)

NUNEATON, UNITED KINGDOM – APRIL 19: Britain’s Prime Minister David Cameron addresses Conservative Party supporters at the Amberside Sports Club in Nuneaton on April 19, 2013 in Nuneaton, England. Cameron was launching the Conservative Party’s local election campaign. (Photo by Darren Staples – WPA Pool/Getty Images)


David Cameron sera de retour à Downing Street. La large victoire des conservateurs prévue par les estimations sorties des urnes se confirme et pourrait même s’amplifier, faisant mentir tous les sondages de la campagne, jusqu’au dernier jour. Selon une projection de la BBC, les conservateurs pourraient emporter 329 sièges, soit la majorité absolue au Parlement qui compte 650 sièges. Les travaillistes sont défaits avec 233 sièges et les libéraux-démocrates écrasés, avec 8 députés sur leurs 56 de l’assemblée sortante. En Ecosse, les nationalistes du SNP (Scottish National Party) triomphent. Leur victoire est confirmée dans 56 des 59 circonscriptions écossaises. Mhairi Black, 20 ans, devient sous leurs couleurs la plus jeune députée britannique, battant un cacique du parti travailliste, Douglas Alexander. «Le lion écossais a rugi à travers le pays», s’est acclamé Alex Salmond, ancien leader du SNP, élu à Westminster.

Résultats en attente pour l’Ukip

Le vice-premier ministre sortant centriste Nick Clegg a sauvé sa peau dans sa circonscription de Sheffield. Il a dit réfléchir à ses intentions sur son sort à la tête du parti, dont nombre de grandes figures ont été battues. Selon France 24, il vient de démissionner de la tête du parti libéral-démocrate ce matin. L’ancien tory Douglas Carswell a été réélu sous les couleurs de l’Ukip. Il pourrait être le seul élu du parti souverainiste. Le décompte des voix dans la circonscription de Thanet South convoitée par Nigel Farage a pris du retard, mais sa victoire y semble compromise. Mark Reckless, autre transfuge tory élu sous casquette Ukip fin 2014, est cette fois battu. Les Verts remporteraient un siège. David Cameron s’est engagé à gouverner pour «rassembler le pays, une nation, notre Royaume-Uni» et a confirmé la rapide décentralisation de compétences supplémentaires en Ecosse et au Pays de Galles. La victoire quasi-uniforme des nationalistes en Ecosse sera l’un des principaux défis de son nouveau mandat. Ed Miliband a évoqué une «nuit décevante et difficile» et attribué la défaite de la majorité de ses députés sortants en Ecosse à une poussée du nationalisme».

Cameron a les mains libres

Fort de ces résultats, David Cameron semble en mesure de mettre sur pied un gouvernement 100% conservateur, en se passant de l’appui d’une force d’appoint. Ce sera un soulagement pour les tories qui se sont plaints des concessions condédées ces cinq derniers à leurs alliés centristes. Le premier ministre reconduit va mettre en place le processus conduisant au référendum sur l’Europe, promis au plus tard fin 2017. Dans un premier temps, David Cameron cherchera à négocier avec ses partenaires une réforme du fonctionnement de l’Union européenne. 

Fiasco des sondages

Ces résultats sont un camouflet pour les instituts de sondages et l’ensemble des experts de la politique, qui donnaient conservateurs et travaillistes au coude à coude et excluaient toute majorité claire au Parlement. Abasourdis par leur erreur, après une première réaction de déni, plusieurs sondeurs se sont dits prêts durant la nuit à «avaler leur chapeau». Cette surprise est en partie imputée au poids des «torys timides» qui n’auraient pas déclaré leurs intentions de vote dans les enquêtes d’opinion.

Africpost avec lefigaro

Comments

comments

Loading...