can_copie_copieA quelques jours de la fin de la CAN 2015, le divorce est déjà consommé entre beaucoup de sélections et leurs sélectionneurs. Parmi celles-ci, le Sénégal, le Mali, le Cameroun et la Guinée. Des équipes qui ont en commun le fait d’être éliminées soit au premier tour ou après les quarts de finale.

C’est d’abord le Sénégal qui a été la première équipe à se séparer de son coach. Alain Giresse en poste depuis janvier 2013 et qui avait réussi à qualifier, les Lions à la CAN 2015 après le ratage de 2013, n’a pas pu dépasser l’étape des quarts de finale qui lui était fixée, dans son contrat.

Ce dit contrat qui était de 25 mois, moyennant un salaire mensuel entre 16 et 20 millions FCFA devrait en principe prendre fin au plus tard le 28 février prochain. Après l’élimination des Lions au premier tour de la compétition, le sélectionneur qui déclare « que son contrat est arrivé à terme » avait fini de confirmer en substance, la séparation qui allait être officialisée par la FSF.

Dans le lot des sélectionneurs démis, Volker Finke, le sélectionneur Allemand du Cameroun. Devenu patron de la tanière des lions Indomptables à la faveur de la coopération allemande liant le Cameroun à l’équipementier PUMA, il était depuis quelques mois sur la sellette. Faisant face à une presse et une opinion qui contestaient « fortement » ses choix. L’élimination au premier tour du Cameroun, n’a fait que confirmer « la logique qui était déjà en place »

Dans des situations moins compliquées, les coachs de la Guinée Michel Dussuyer et du Mali Henri Kasperzack sont aussi partis.

Pour Michel Dussuyer, en place depuis un peu plus de trois ans, c’est la fin d’une aventure qui aura permis de remettre sur pied « une nouvelle génération faite de jeunes joueurs qui dans l’avenir pourraient, beaucoup apporter au foot guinéen ». Son départ qu’il a annoncé lui-même après l’élimination du Silly en quart de finale (3 à 0) par le Ghana, coïncidait avec la fin de son contrat.

Tandis que Henri Kasperzack a annoncé lundi son retrait de la sélection malienne après le tirage au sort éliminant son équipe au profit de la Guinée. Le technicien Français du Mali avait un contrat de 10 mois renouvelable après la CAN, eut égard à ses résultats dans ce tournoi.

D’autres départs sont annoncés sans être confirmés ni par les fédérations respectives que par les sélectionneurs eux-mêmes. Il s’agit de celui de Claude le Roy du Congo et de Georges Lekeens de la Tunisie.

 

 

Source: Ndamli.sn

Comments

comments

Loading...