Présentation du bilan de la Présidence à Bruxelles, le 22 juin 2005L´ancien premier ministre luxembourgeois a été choisi par les dirigeants européens pour être le nouveau président de la Commission européenne. Il succède au portugais José Manuel Barroso, poste qu’il occupait depuis 2004.

La décision a été annoncée sur twitter par Herman Von Rompoy, le président du Conseil européen : “La décision est prise, le Conseil européen propose Jean-Claude Juncker pour être le prochain président de la Commission européenne”. Un vote au Parlement devra confirmer cette nomination.

Une nomination vivement critiquée

Jean Claude Junker, qui aura 60 ans dans quelques mois, a essuyé de vives critiques, notamment de la part du britannique David Cameron.

Selon le Premier ministre britannique sur BBC «Il y aura un vote et nous verrons son résultat. Mais il est absolument vital que les gens sachent que je fais ce que je dis». «J’ai promis que nous aurions une renégociation» des compétences de l’UE, «que nous aurions un référendum et que le peuple britannique déciderait de notre avenir européen. (…) C’est la première étape d’une longue campagne pour assurer des changements et une meilleure place pour la Grande-Bretagne en Europe», a ajouté le Premier ministre, soumis à la pression permanente des europhobes de l’UK Independence Party (Ukip), sorti grand vainqueur des élections européennes.

Jean-Claude Juncker est membre du parti conservateur PPE, parti arrivé en tête des élections européennes le 25 mai dernier.

Le président de la Commission européenne est élu à la majorité par le Parlement européen, sur proposition du Conseil européen qui désigne son candidat à la majorité qualifiée. Si ce candidat n’est pas élu, le Conseil européen en propose un nouveau dans un délai d’un mois, et selon la même procédure (art. 17 TUE).

Le traité de Lisbonne précise que les chefs d’État et de gouvernement proposent un candidat au Parlement “en tenant compte des élections au Parlement européen”. C´est pourquoi le président de la Commission européenne sera issu, à partir de 2014, de la même couleur politique que le parti arrivé en tête des élections au Parlement européen.

Africpost 

Comments

comments

Loading...