naguib-sawiris

Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a annoncé, le 15 septembre, qu’il apprêtait à entamer des négociations pour l’achat de deux îles en Grèce en vue d’y loger des milliers de réfugiés fuyant les zones de conflit, dont la Syrie.  

«J’ai identifié deux îles en Grèce (…) et je suis actuellement en contact avec leurs propriétaires. Nous sommes prêts à négocier avec ces derniers à condition que le gouvernement grec donne son accord pour accueillir le plus grand nombre de réfugiés possible», a déclaré M. Sawiris lundi dans un communiqué publié sur Twitter.

«Nous attendons le feu vert de la Grèce pour lancer les démarches administratives en vue de l’arrivée des réfugiés», a-t-il ajouté, indiquant qu’une île porterait le nom d’Aylan, en référence au petit garçon syrien noyé en mer et dont le corps gisant sur une plage turque avait ému le monde entier.

Le patron d’Orascom Telecom dont la fortune personnelle a été évaluée à 3,1 milliards de dollars par le magazine américain Forbes avait proposé début septembre à la Grèce et à l’Italie de leur acheter une de leurs îles avec l’objectif d’y accueillir des migrants.

«Je leur fournirai des emplois grâce à la construction de leur ‘nouveau pays’», avait-il indiqué sur son compte Twitter.

Depuis le début de l’année, plus de 430 000 personnes fuyant la pauvreté ou les conflits dans leur pays d’origine ont traversé la Méditerranée dans l’espoir de rejoindre les côtes européennes.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...