inde-afrique

Dès ce lundi, le Premier ministre indien Narendra Modi (photo) recevra plus de 40 chefs d’Etat et de gouvernement africains pour un sommet exceptionnel dont les échanges porteront sur le commerce, la coopération, mais également la sécurité, le réchauffement climatique et la géopolitique en général.

New Delhi rappelle qu’en moins de 15 ans, les échanges avec l’Afrique sont passés de 3 milliards $ à 70 milliards $. Ses entreprises, dont Bharti Airtel est sans doute la partie la plus visible, ont investi massivement et très tôt sur le continent africain en assurant d’importants transferts de technologie.

La plus grande démocratie du monde compte faire valoir ses atouts face à une Chine plus autoritaire et intéressée. Les échanges programmés sur 4 journées devraient aboutir à un nouveau cadre de coopération entre l’Afrique et l’Inde qui sera défini dans une « Déclaration de New-Delhi ».

Agence Ecofin

Comments

comments