antiviralUn médicament antiviral japonais testé sur des personnes atteintes d’Ebola en Guinée a donné résultats «encourageants», a annoncé l’Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm).

« Les résultats encourageants de l’essai (…) seront très rapidement soumis à un éditeur scientifique pour publication et rendus publics selon les modalités habituelles de communication scientifique», a précisé l’Inserm qui a supervisé cet essai clinique.

Ce traitement antiviral japonais, le favipiravir (Avigan) produit par une filiale de Fujifilm, a été testé sur 80 malades d’Ebola en Guinée.  L’essai a été conduit en partenariat avec des chercheurs et les autorités de Guinée, avec Médecins Sans Frontières (MSF), l’ONG Alima et la Croix rouge française. Il a débuté le 17 décembre 2014 dans le centre de traitement de MSF situé à Guéckédou (sud de la Guinée).

«Les résultats obtenus sont encourageants. Ils montrent une réduction du nombre de décès chez les adultes et adolescents ayant une faible multiplication du virus. La guérison est accélérée», a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

C’est la première fois qu’un traitement montre, dans le cadre d’un essai clinique, des signes d’efficacité contre le virus Ebola qui a fait à ce jour 8981 morts et touché 22 495 personnes, essentiellement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone.

Source: Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...